Anthony Delon a finalement lu le livre de son frère… et il donne son avis !

Anthony Delon a finalement lu le livre de son frère… et il donne son avis !
La parution du roman d'Alain-Fabien Delon, "De la race des Seigneurs", date de février dernier. Son grand frère, Anthony Delon, a enfin terminé sa lecture et il n'a pas manqué de donner son point de vue sur cet ouvrage. 

Alain Delon a fait chavirer bien des cœurs. Père de trois enfants, la star du cinéma français aura certainement réussi sa vie professionnelle mais au détriment de sa vie personnelle. Sa relation avec ses fils n’a pas été des meilleures et ces derniers n’ont pas toujours tenté de redorer le blason de l’ancien compagnon de Mireille Darc.

Alain-Fabien Delon, son dernier fils, a publié l’hiver dernier son premier roman, De La Race des Seigneurs.  Bien qu’ils n’aient pas la même mère, Anthony Delon et Alain-Fabien Delon s’entendent très bien et sont très proches. Même si l’aîné reconnaissait dans une récente interview accordée à Télé Star qu’il n’avait pas encore lu le livre de son petit frère :

Je ne peux pas vous en parler, je ne l’ai pas encore lu. Je comprends que vous m’en parliez mais ça n’est pas l’objet de notre interview. Je préfère parler d’autre chose.

Un frère fier

Si nombre de lecteurs ont pu croire à une brouille entre les deux frères, sachez qu’il n’en est rien. Alain-Fabien Delon a été félicité sur Instagram par son grand frère, qui semblait très fier de lui. Ce dernier a indiqué en légende d’un cliché de son livre :

Lu hier à tête reposée. J’ai beaucoup aimé le livre de mon jeune frère.
C’est touchant , sincère et courageux. Tu sais frangin, mieux que les seigneurs , « ….Et , ce qui vaut mieux que les rois et la gloire , tu seras un homme mon fils. »

Ce à quoi le cadet des fils Delon n’a pas manqué de répondre :

Merci, frangin, ça me touche vraiment. Proud that you are proud (fier que tu sois fier, ndlr).

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !