Amber Heard : sa vie post-Johnny Depp ? Un calvaire !

Amber Heard : sa vie post-Johnny Depp ? Un calvaire !
Depuis son divorce avec Johnny Depp, Amber Heard a vécu un véritable enfer. Ainsi, elle s'est exprimée dans une tribune publiée dans le "Washington Post".

En 2016, la planète people est sous le choc ! Amber Heard et Johnny Depp divorcent après un an de mariage. Une rupture très médiatisée suite aux révélations de l’actrice sur le côté violent de l’interprète de Jack Sparrow. Séparée depuis près de 4 ans du comédien, la jeune femme aurait vécu un véritable enfer suite à cette rupture.

Devenue une véritable porte-parole des femmes victimes de violences conjugales, Amber Heard s’est exprimée sur ce sujet à travers une tribune publiée dans le Washington Post.

Il y a deux ans, je suis devenue une personnalité publique sur la question des violences conjugales et j’ai senti toute la force de la colère de notre culture à l’égard des femmes s’exprimer.

Amber Heard, porte-parole des femmes

Ainsi, l’actrice américaine se confie sur sa position difficile à Hollywood suite aux révélations sur sa vie privée.

Des amis et des conseillers m’ont dit que je ne travaillerais plus jamais en tant qu’actrice, que je serais sur liste noire. J’ai perdu un rôle dans un film auquel j’étais attachée. Je venais de tourner une campagne de deux ans en tant que visage d’une marque de mode mondiale, la société m’a lâchée. Des questions se sont même posées pour savoir si je serais capable de conserver mon rôle de Mera dans les films Justice League et Aquaman.

Mais ce n’est pas tout, Amber Heard révèle également avoir reçu des menaces de mort.

J’écris ceci en tant que femme qui devait changer de numéro de téléphone chaque semaine parce que je recevais des menaces de mort. Pendant des mois, j’ai rarement quitté mon appartement et j’ai été poursuivie par des drones et des photographes à pied, à moto et en voiture. Je me sentais comme si j’étais en procès devant un tribunal de l’opinion publique.

A travers cette tribune, l’actrice de 32 ans veut délivrer un message fort à toutes les femmes.

Je veux m’assurer que les femmes qui parlent de la violence reçoivent plus de soutien. Nous élisons des représentants qui savent à quel point nous nous soucions de ces questions. Nous pouvons travailler ensemble pour exiger des changements dans les lois, les règles et les normes sociales pour corriger les déséquilibres qui ont façonné nos vies.

Un témoignage poignant !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !