Affaire de la sextape : Karim Benzema et ses propos gênants adressés à l’intermédiaire du maître chanteur

Affaire de la sextape : Karim Benzema et ses propos gênants adressés à l’intermédiaire du maître chanteur

Le quotidien L’Equipe vient de dévoiler sur son site abonnés l’intégralité de la conversation entre Karim Benzema et son ami d’enfance au sujet de l’extorsion de fonds qui visait Matthieu Valbuena. La retranscription est très gênante pour le joueur de foot.

L’affaire d’extorsion de fonds qui visait Matthieu Valbuena prend une drôle de tournure pour Karim Benzema, principal suspect dans cette enquête. L’avocat du joueur du Real de Madrid a porté plainte pour violation du secret de l’instruction suite à la diffusion d’une conversation téléphonique entre son client et son ami d’enfance, Karim Zenati, qui est suspecté d’être l’intermédiaire entre les maîtres chanteurs et Matthieu Valbuena. L’avocat de la défense a annoncé qu’il y avait une tentative de manipulation, avec la diffusion d’une conversation tronquée.

Ainsi, le journal L’Equipe a une très bonne idée. Publier dans son intégralité la conversation qui a eu lieu ce jour-là et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’avocat de Karim Benzema va s’en vouloir d’avoir porté plainte. Nous vous laissons découvrir les propos choquants de Karim Benzema à son ami d’enfance. Il lui raconte qu’il a annoncé le 5 octobre à Matthieu Valbuena à Clairefontaine, dans des vestiaires, qu’une sextape de lui était entre les mains de maîtres chanteurs. Karim Zenati commence la conversation et lance à son cousin au sujet du paiement :

S’il veut pas, bah laisse, il se démerde avec ses piranhas, il va se démerder avec ses piranhas et il va…

Karim Benzema répond :

Ils vont lui pisser dessus. Les piranhas ils vont le manger frérot.

Ensuite Karim Benzema décrit la tête de Matthieu Valbuena quand il a compris qu’on était en train de le faire chanter.

Il était tout blanc. Je l’ai vu avaler de travers, il commençait à avaler deux, trois fois de travers.

Son ami éclate de rire au téléphone et Karim Benzema renchérit :

Je le vois, tu vois le mec quand il est en panique.

Karim Benzema est dans de beaux draps. Il risque gros dans cette affaire et pas sûr que le public ait envie de le revoir sur un terrain après s’être comporté comme un voyou !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
8 commentaires

Chante comme si personne ne t'entendait !