Philippe Katherine : Ses mots tendres envers sa chérie, Julie Depardieu

Philippe Katherine : Ses mots tendres envers sa chérie, Julie Depardieu
Ensemble depuis presque dix ans, Philippe Katherine et Julie Depardieu forment un couple atypique. En pleine promotion de son nouvel album mais aussi de sa tournée, le chanteur de "Louxor, j'adore" s'est confié dans les colonnes du Journal du Dimanche.

Connu pour son univers musical un peu décalé, Philippe Katherine vit une belle histoire d’amour avec Julie Depardieu. Ce qui n’est pas de tout repos. En effet, cette dernière a sans nul doute hérité du caractère volcanique de son illustre acteur de père. Pourtant, avec tendresse, Philippe Katherine raconte à nos collègues du Journal du Dimanche les coulisses de son nouvel opus, sur lequel figure même quelques surprises de taille!

Un album intime

Par petites touches, Philippe Katherine distille de bien belles anecdotes sur sa vie privée. D’abord, avec la chanson Bonhomme, qui est largement consacrée à ses enfants. Ensuite, dans La Converse, l’artiste n’a pas hésité à faire appel à sa muse, Julie Depardieu. En quelques mots, il en résume les paroles.

C’est l’histoire d’une femme d’un chanteur qui se sent en danger face à une fan. La jalousie, ça fait partie de la vie d’un couple.

Dès lors, on est en droit de se poser la question. Est-ce que l’inspiration lui est venue à cause de tourments vécus dans sa vie sentimentale ? Sans jamais tomber dans le piège du voyeurisme, Philippe Katherine dresse un portrait attachant de sa compagne Julie Depardieu.

Ce qui me plaît chez elle, c’est qu’elle est le contraire de moi. Inattendue. Moi, je suis d’une humeur constante, je me mets rarement en colère.

Et de compléter par :

Avec Julie, c’est passionnant. C’est comme un scénario qui s’écrit au jour le jour. On a toujours envie de connaître la suite.

Loin de s’arrêter en si bon chemin, Philippe Katherine précise même avoir confié un défi vocal à son…beau-père. 

Ayant eu du mal à trouver quelqu’un qui puisse m’engueuler, pour cette chanson (Blond, NDLR), je me suis rabattu sur mon beau-père.

On est fan de cette parenthèse musicale et familiale !

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,