Marine Le Pen s’imagine… éleveuse de chats

Marine Le Pen s’imagine… éleveuse de chats
Marine Le Pen a fait une drôle de confidence sur son avenir après la politique. Passionnée de chats, elle imagine déjà sa reconversion professionnelle... dans un tout autre milieu !

Marine Le Pen fait partie de ces personnalités que l’on peine à imaginer en dehors de la politique. Pourtant, elle-même y pense. Elle voudrait… élever des chats.

Un dossier Animaux et Politique

Voici une déclaration qui aura sans doute sa place dans le bêtisier de l’année 2018. Marine Le Pen, s’est confiée récemment au magazine Charles. Cette revue trimestrielle ambitionne de parler politique autrement. Pour cette édition qui sera disponible à partir du jeudi 27 juin, le dossier spécial concerne les animaux.

Marine Le Pen s’est donc confiée sur sa passion pour les félins, comme le rapporte le Journal du dimanche. Le titre de l’article ne laisse aucun doute « Je suis dépendante aux chats ». En effet, la présidente du Rassemblement National, qui vient d’enterrer la hache de guerre avec son père, adore les chats. Elle ne s’en cache pas  :

C’est absolument ridicule mais je suis consciente et lucide sur ma situation de dépendance.

Au point que les chats feraient désormais partie de son présent… mais aussi de son futur. Eh oui, Marine Le Pen veut posséder un élevage de chats !

Cela fait partie de mes futurs projets. Quand j’aurai un tout petit peu de temps à moi.

En 2017, elle expliquait que ses chats faisaient partie de sa famille et qu’elle avait été très marquée par la mort de sa chatte Artémis en 2015.

La dernière fois que j’ai pleuré, c’est probablement lorsque ma petite, ma jeune chatte est morte tuée par un chien. Ça m’a beaucoup fait souffrir. Voilà, je suis très attachée à mes chats.

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Répondre

Votre adresse email n'est pas publique.