Michal séparé de son mari : son ex le clashe sur Instagram

Michal séparé de son mari : son ex le clashe sur Instagram
Entre Michal Kwiatkowski et Maxim Assenza, l'histoire d'amour est terminée. En annonçant leur divorce, le journaliste a critiqué l'attitude du chanteur, qui serait déjà prêt à retrouver l'amour.

En couple depuis cinq ans, Michal Kwiatowski et Maxim Assenza donnaient l’impression de nager dans le bonheur. Le chanteur de 35 ans avait même fait part en août dernier de ses envies de paternité avec son compagnon. Pourtant, l’histoire d’amour entre les deux tourtereaux, mariés depuis 2017, appartient désormais au passé.

Sur Instagram, Maxim Assenza a annoncé sa rupture avec le finaliste de la Star Academy 3. Le jeune homme de 26 ans en a profité pour tacler son ex, en déplorant avec ironie son attitude volage.

« Nous n’avions pas les mêmes objectifs »

Dans sa story Instagram, le journaliste a mis fin aux inquiétudes des internautes, soucieux de ne plus voir le couple réuni sur les réseaux sociaux. Maxim Assenza a en effet tenu à briser rapidement le suspense autour de cette rupture, en déclarant :

Depuis que je suis rentré du Mexique vous êtes nombreux à me demander où est Michal, ce que j’en ai fait, où est mon mari…. C’est pour ça que je vous fais une vidéo, j’ai quelque chose à vous annoncer… Après cinq ans de relation, avec Michal on a décidé de se séparer. On va divorcer.

Le jeune homme poursuit en expliquant que Michal et lui n’étaient plus sur la même longueur d’onde ces derniers temps :

On s’est rendu compte, lui comme moi, que nous n’avions pas les mêmes objectifs. Les mêmes principes. Les mêmes priorités dans notre vie et que, si on voulait tous les deux êtres heureux, on ferait mieux de se séparer.

Alors qu’il ne souhaitait pas à l’origine s’exprimer sur sa vie privée, Maxim Assenza a brisé le silence étant donné que son ex n’a pas pris les devants. Le journaliste n’a pas masqué son amertume en révélant que Michal serait déjà en train de passer à autre chose :

Comme tout Grindr (une application de rencontres, ndlr) est au courant, je me suis dit que j’avais le droit de le dire à Instagram.

Un tacle sévère, auquel le principal intéressé n’a pas daigné répondre.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Répondre

Votre adresse email n'est pas publique.