Kevin Spacey : son procès pour agression sexuelle annulé !

Kevin Spacey : son procès pour agression sexuelle annulé !
Écarté de l'industrie du cinéma depuis quelques années, d'horribles suspicions pèsent à l'encontre de Kevin Spacey. Pourtant, on vient d'apprendre que l'acteur va échapper à la justice car l'une de ses victimes présumées vient de mourir.

La qualité du jeu de Kevin Spacey a fait le tour du monde. Ses prestations sont devenues cultes. On pense notamment aux dernières secondes du film Usual Suspects ou bien à sa réincarnation de Machiavel dans la série House of Cards. Pourtant, depuis quelques années, des plaintes pour « agression sexuelle » ont mis à mal son statut d’acteur incontournable. Alors qu’il était convoqué au tribunal en juin 2020, Kevin Spacey vient d’apprendre l’annulation de ce procès qui s’annonçait comme retentissant.

Des allégations qui font froid dans le dos

En 2017, c’est l’acteur Anthony Rapp qui a allumé la mèche. Il a raconté le comportement déplorable de Kevin Spacey composé d’avances sexuelles inqualifiables. Depuis, de nombreuses victimes présumées se sont manifestées et ont raconté des faits similaires.

Pourtant, c’est un masseur de Malibu qui a souhaité resté anonyme qui va mettre le feu aux poutres. En effet, lorsqu’il porte plainte contre Kevin Spacey, il livre un témoignage glaçant. C’est lors d’une prestation au domicile de la star oscarisée que le masseur aurait été victime d’attouchements bien localisés ainsi qu’un baiser forcé.

Dès lors, sous des projecteurs de la justice, fustigé par ses collègues, l’acteur avait été écarté de tous plateaux. Pour preuve, grâce à des effets spéciaux, il a été totalement effacé du film Tout l’argent du monde mais aussi de House of Cards !

Or, il y a quelques heures, nouveau rebondissement, le substitut du procureur de Los Angeles a décidé d’abandonner les charges qui pesaient contre Kevin Spacey.

Les accusations d’agression sexuelle ne peuvent être prouvées sans la participation de la victime. L’affaire a été rejetée.

En effet, décédé d’un cancer, le masseur de Malibu ne peut plus apporter les preuves suffisantes de son agression. On imagine aisément la déception de la famille de ce dernier qui trouve cette décision injuste.

Ce petit répit devrait permettre à Kevin Spacey de mieux se préparer à ce qui l’attend en 2020. En effet, à ce jour, six autres témoignages le mettent dans le collimateur de la justice britannique cette fois.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :