Kevin Spacey a été reconnu non-coupable d’agression sexuelle

Kevin Spacey a été reconnu non-coupable d’agression sexuelle
Alors qu'il était dans le collimateur de la justice, Kevin Spacey a été blanchi des accusations de détournement de mineurs.

Bonne nouvelle pour Kevin Spacey. Selon TMZ, celui qui devait faire face à la justice américaine pour agression sexuelle a été reconnu non-coupable par le tribunal de Nantucket, Massachussets.

La plainte de William Little, âgé de 16 ans au moment des faits, a été annulée à la suite de « l’indisponibilité de son accusateur ». Le plaignant, barman à l’époque, a accusé Kevin Spacey d’attouchements en juillet 2016 sur son lieu de travail. Les deux hommes se sont ensuite revus à deux reprises et le comédien n’aurait pas hésité à glisser sa main dans le pantalon du serveur sans son consentement.

Alan Jackson, avocat de la défense, a rapidement confronté William Little. Ce dernier s’est expliqué concernant des messages supprimés de son téléphone portable qui auraient pu disculper Kevin Spacey. L’invocation du cinquième amendement, qui empêche un condamné d’être jugé deux fois pour le même crime et ne l’oblige pas à devoir témoigner aura finalement servi au comédien de 59 ans, natif du New Jersey.

Un court répit

Présent à la première audience, William Little affirmait avoir filmé la scène de l’agression avec son téléphone portable. Cependant, l’appareil a mystérieusement disparu après avoir été mis en pièce à conviction par les policiers. William Little a alors choisi d’abandonner les poursuites. Et c’est cette absence de preuve qui a permis à Kevin Spacey de repartir libre.

Kevin Spacey n’est cependant pas à l’abri de la justice. L’acteur doit répondre à d’autres affaires d’agression aux États-Unis mais également au Royaume-Uni.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :