Jane Fonda révèle les détails de son arrestation à Washington

Jane Fonda révèle les détails de son arrestation à Washington
Voir le diaporama
3 Photos
Jane Fonda révèle les détails de son arrestation à Washington
Jane Fonda révèle les détails de son arrestation à Washington
Jane Fonda révèle les détails de son arrestation à Washington

Jane Fonda révèle les détails de son arrestation à Washington
Jane Fonda révèle les détails de son arrestation à Washington
Jane Fonda révèle les détails de son arrestation à Washington

Jane Fonda révèle les détails de son arrestation à Washington
Jane Fonda révèle les détails de son arrestation à Washington
Jane Fonda révèle les détails de son arrestation à Washington

Arrêtée à Washington lors d'une manifestation contre le dérèglement climatique, Jane Fonda a été libérée sous caution quelques heures plus tard. Sur son site internet, la comédienne a raconté en détails cette arrestation, avant de faire part de sa volonté de continuer à militer dans la capitale américaine le plus tôt possible.

Lors d’une manifestation pour la lutte contre le réchauffement climatique organisée à Washington le vendredi 11 octobre, Jane Fonda a été arrêtée. La comédienne de 81 ans a été menottée par les forces de l’ordre sur les marches du Capitole, aux côtés de quinze autres militants.

La star, déjà connue pour son engagement contre la guerre du Vietnam et pour les droits des femmes, venait de prononcer un discours. Au cours de sa prise de parole, Jane Fonda avait appelé à reproduire cette manifestation devant le Congrès américain. Libérée, l’actrice a fait savoir qu’elle est tout à fait prête à remonter sur les marches du Capitole.

Jane Fonda raconte son arrestation

Dans un billet publié sur son site internet, Jane Fonda est revenue sur la première manifestation des « Fire Drill Fridays » (« Vendredis alertes incendie »), organisés pour protester contre le dérèglement climatique. La comédienne estime que cette inauguration est une réussite :

C’était un grand lancement. La météo était parfaite. Tous les orateurs étaient merveilleux, la couverture de presse était géniale.

À propos de son arrestation, survenue devant le Congrès des États-Unis, la lauréate de deux Oscars poursuit :

Des menottes en plastique blanc ont été posées sur chacun de nous. Nous avons été emmenés au poste de police voisin pendant quelques heures. Les menottes en plastique me faisaient plus mal que les menottes en métal et j’ai découvert qu’il n’était pas facile pour une femme de 82 ans d’entrer et sortir sans l’utilisation de ses mains.

Jane Fonda révèle avoir été libérée sous caution quelques heures plus tard, tout comme les autres militants :

Nous étions tous ensemble environ seize, divisés en deux cellules avec les portes laissées ouvertes. Nous avons utilisé le temps, quelques heures, pour organiser et planifier. Ensuite, nous avons chacun payé 50 dollars et avons été libérés. Nous nous sommes ensuite rendus à un café voisin et avons fait un compte-rendu.

La comédienne prête à reprendre les manifestations

Déterminée à reprendre les manifestations le plus tôt possible, Jane Fonda compte rester fidèle à ses convictions :

Je serai au Capitole tous les vendredis, beau temps, mauvais temps, inspirée par l’incroyable mouvement créé par nos jeunes. Je ne peux plus rester à l’écart et laisser nos élus éluder les industries qui détruisent notre planète à but lucratif. Nous ne pouvons pas continuer à le défendre.

Une semaine après son arrestation, la comédienne sera de retour dans les rues de Washington dès le vendredi 18 octobre.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Répondre

Votre adresse email n'est pas publique.