Héritage de Johnny Hallyday : Pourquoi Laeticia Hallyday a fait appel au dernier moment

Héritage de Johnny Hallyday : Pourquoi Laeticia Hallyday a fait appel au dernier moment
La bataille pour l'héritage de Johnny Hallyday a été relancée. Si certains la disaient contrainte financièrement de négocier, Laeticia Hallyday a décidé de faire appel de la décision du tribunal de Nanterre... et ce au dernier moment. Explications !

Négocier  ? Très peu pour  Laeticia Hallyday. La maman de Jade et Joy a relancé la bataille pour l’héritage de Johnny Hallyday. Opposée à Laura Smet et David Hallyday, la veuve du rockeur a officiellement fait appel, ce lundi 8 juillet, de la décision du Tribunal de Nanterre. En effet, elle conteste le verdict de la justice qui a estimé que Johnny Hallyday était un résident français.

Ainsi, comme l’ont précisé nos confrères de RTL, Laeticia Hallyday « n’a déposé son appel que le tout dernier jour possible pour contester la décision du TGI ». Pourtant, le 28 mai dernier, lors du verdict du tribunal de Nanterre, son avocat, maître Ardavan Amir-Aslani, avait déclaré que sa cliente ferait appel du jugement. Pourquoi alors avoir attendu le dernier moment pour le faire ?

Une stratégie mûrement réfléchie ?

Il pourrait bien s’agir là d’une stratégie de la part des avocats de Laeticia Hallyday. En effet, comme le souligne Léna Lutaud, journaliste pour Le Figaro, la prochaine audience, qui aura lieu cette fois-ci aux assises de Versailles, a été repoussée au 6 novembre prochain. Le temps pour les avocats de Laeticia Hallyday de peaufiner leur défense ?

Selon les indiscrétions du magazine Voici, la veuve du rockeur ne lâchera rien. De passage à Paris il y a quelques jours, elle s’est longuement entretenue avec son avocat. Ensemble, « ils ont refait tout l’agenda de Johnny des cinq dernières années pour prouver qu’il était bien résident américain et venait en France pour le travail ». Visiblement, Laeticia Hallyday ne semble pas vouloir négocier… du moins pour le moment.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :