Adèle Haenel : Le réalisateur Christophe Ruggia placé en garde à vue

Adèle Haenel : Le réalisateur Christophe Ruggia placé en garde à vue
Le réalisateur Christophe Ruggia, qui a été accusé d'agressions sexuelles par la comédienne Adèle Haenel, et ce alors qu'elle était mineure, a été placé en garde à vue.

Accusé d’agressions sexuelles par la comédienne Adèle Haenel, le réalisateur Christophe Ruggia a été placé en garde à vue, ce mardi 14 janvier. Une information confirmée à l’AFP par le parquet de Paris, qui précise que le cinéaste a été arrêté « dans le cadre de l’enquête préliminaire ouverte le 6 novembre 2019 des chefs d’agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité et harcèlement sexuel ».

Retour sur cette affaire

C’est dans les colonnes de Mediapart qu’Adèle Haenel a révélé son terrible secret. En effet, l’actrice a accusé Christophe Ruggia d’attouchements répétés entre 2001 et 2004, sur le plateau du film Les Diables. A noter qu’à l’époque, elle était mineure. Des accusations appuyées par divers témoignages, dont celui de la régisseuse du long-métrage qui confiait :

Les rapports qu’entretenait Christophe avec Adèle n’étaient pas normaux. On avait l’impression que c’était sa fiancée. On n’avait quasiment pas le droit de l’approcher ou de parler avec elle, parce qu’il voulait qu’elle reste dans son rôle en permanence. Lui seul avait le droit d’être en contact avec elle. On était très mal à l’aise dans l’équipe.

Le réalisateur n’a pas tardé à nier les faits qui lui sont reprochés. Adèle Haenel décidait alors de porter plainte contre lui. Ses avocats expliquaient à l’époque :

En coopérant pleinement à l’enquête, elle entend faire lever tout doute qui confinerait à accorder une impunité.

Plus sur le sujet