50 minutes inside : en exclusivité, Michel Blanc raconte le caractère bien trempé de Coluche

50 minutes inside : en exclusivité, Michel Blanc raconte le caractère bien trempé de Coluche
L'amitié entre Coluche et Michel Blanc remonte à leurs débuts respectifs au Café de la Gare. De ce fait, plein d’anecdotes sont gravées dans la mémoire de Michel Blanc. Dans un entretien exclusif accordé à 50 minutes Inside, l'acteur se confie sur le vrai visage de Coluche.

La carrière de Michel Blanc commence sur les planches. En effet, que ce soit au mythique café de la Gare ou au sein de la troupe du Splendid, le talent de l’acteur n’est plus à prouver. Dans 50 minutes inside, il raconte tout sur son amitié avec le regretté Coluche.

Ange ou démon ?

Difficile de résumer en quelques mots la carrière de Michel Colucci. Généreux, Coluche est le papa des Restos des Cœurs. Pourtant, il peut avoir la dent dure dans certains de ses sketches devenus cultes. Enfin, il arrive à rassembler les 500 signatures pour se présenter à une élection présidentielle. Personne ne s’est vraiment remis de son tragique accident de moto en 1986. Ni ses deux fils, ni son ex-femme récemment disparue et encore moins son public à ce jour inconsolable.

C’est donc avec émotion que Michel Blanc se souvient de Coluche dans le cadre privé. En effet, amis à la ville comme à la scène, les deux compères étaient souvent à l’affiche du Café de la Gare. Ce haut lieu du café-théâtre à la française a permis de faire connaître une foule de comédiens. 

 Il y avait des gens extrêmement talentueux et qui avaient de l’admiration pour Michel

se souvient Michel Blanc

De plus, il se souvient que Coluche aurait eu tendance à profiter allègrement de son ascendant sur les autres artistes.

Et Michel régnait là-dessus…

Ainsi, 35 ans après sa mort, le caractère tranchant de Coluche est mis dans la lumière.On découvre ainsi que l’homme à la salopette jaune savait se montrer virulent envers ses collègues de la profession.

Il n’était pas tout le temps tendre, hein. Parce que de temps en temps il se choisissait une tête de turc et il le descendait pendant le dîner.

Bien que tout le monde en prenne conscience, décision est prise de faire avec même les jours sans. Ainsi, Michel Blanc résume le comportement de Coluche parfois à la limite du supportable.

Ce n’est pas le côté que je préférais chez Michel

Heureusement, la plupart des souvenirs ancrés dans la mémoire de Michel Blanc sont joyeux. A l’approche des fêtes de Noël, il dévoile avec émotion que les festivités chez les Colucci, c’était toujours extraordinaire.

Quand c’était Noël, on était invités, on avait tous un cadeau. Tout le monde avait un cadeau personnalisé

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :