[Interview] Cerise Calixte (Vaiana) : Son concert au Trianon, The Voice, Disney… La chanteuse se confie !

[Interview] Cerise Calixte (Vaiana) : Son concert au Trianon, The Voice, Disney… La chanteuse se confie !
Après avoir prêté sa voix à l'héroïne de "Vaiana, la légende du bout du monde", Cerise Calixte sera le 3 mars prochain sur la scène du Trianon de Paris, où elle reprendra quelques-uns des plus grands tubes de Disney. Un concert qui s'annonce d'ores et déjà féerique. A cette occasion, Potins.net a pu rencontrer la chanteuse... dont le parcours ressemble lui aussi à un conte de fées. Interview.

Potins.net : A quelques jours de vous produire sur la scène du Trianon, comment vous sentez-vous ?
Cerise Calixte : Je suis très excitée. On a commencé les répétitions (mardi 5 février, ndlr). Ca fait des mois que l’on parle de ce spectacle, qu’on crée, qu’on écrit, qu’on réfléchit à la mise en scène. Et là, on est rentré dans le vif du sujet. Je commence vraiment à voir se dessiner tout ce qu’on a imaginé. Je suis vraiment très impatiente.

Comment vous préparez-vous à ce grand spectacle ?
J’ai une préparation physique toute seule. J’ai repris la danse, le sport à fond. Je fais attention, je me couche tôt. J’ai vraiment une hygiène de vie particulière pour ce concert. Et après, pendant les répétitions, on travaille tous ensemble, c’est-à-dire que je travaille avec l’arrangeur, parce qu’on a une réorchestration des morceaux spécialement pour ce spectacle au Trianon. En parallèle, on crée les chorégraphies avec les danseurs et le chorégraphe. C’est un aller-retour entre l’arrangeur et le chorégraphe pour être sûr que tout est bien au point, que tout se met bien en place. Après, on travaille aussi sur l’animation puisque c’est un spectacle interactif. L’idée est de faire participer les enfants au maximum, que ce soit sur scène ou dans la salle. On essaye de tout mettre en place pour que les enfants se sentent vraiment actifs lors de ce spectacle.

« Il va y avoir plein de surprises »

Vous avez donc votre mot à dire sur le déroulement du spectacle, le choix des chansons, la chorégraphie…
Complètement. La volonté de créer cette interactivité avec le public est venue de moi. C’est quelque chose que j’adore faire. C’est ce que j’apprécie aussi dans le fait de travailler avec la Walt Disney Company et Overlook Events, c’est que justement, on m’a laissé aussi la place pour ça. On ne m’a pas juste dit : « Tu vas chanter ça. Tu vas faire comme ci. » L’idée, c’était aussi de partir de ma personnalité, de que moi je sais faire et de ce que je peux apporter de nouveau dans le domaine du spectacle musical pour enfants.

Ce concert s’annonce interactif. En quoi cela va consister ?
On va danser, on va chanter. Il va y avoir plein de surprises, que je ne peux pas dévoiler évidemment. L’idée, c’est vraiment que les enfants, et même les parents, aient l’impression de faire comme moi, la chanteuse, comme les musiciens, comme les danseurs. Ils vont pouvoir faire la même chose que nous, nous faisons sur scène. Il y a sûrement des enfants qui pourront participer encore plus, en montant sur scène. L’idée c’est qu’ils ressortent de là en disant : « Whaou ! Je ne suis pas juste resté sur mon siège à regarder un spectacle, j’avais l’impression d’être avec eux sur scène ».

Vous allez interpréter sur scène quelques-uns des plus grands tubes Disney. Quel est votre titre préféré ?
J’aime évidemment reprendre « Le bleu lumière » puisque c’est comme ça que l’aventure Disney a commencé pour moi. J’aime beaucoup l’arrangement qu’on avait fait sur « Quand on prie la bonne étoile ». C’est une version avec un ukulélé. Justement, on est en train de voir, sur scène, de quelle manière on va pouvoir amener ce côté un peu feu de camp. Genre, on est sur la plage, tranquilles, on est entre amis et puis d’un coup, il y a un qui prend sa guitare, on se met au ukulélé et puis on joue. C’est un peu l’ambiance que l’on veut créer. On est en train de travailler sur l’arrangement qu’on aura sur scène parce que j’avais vraiment aimé reprendre ce titre dans l’album « Cerise chante Disney ».

« J’ai chanté « Libérée, Délivrée », à la demande de la production »

Votre parcours ressemble un peu à un conte de fées. Avant Vaiana, vous aviez tenté votre chance à « The Voice », sans succès. Est-ce que vous regrettez votre participation à l’émission ?
Pas du tout. Je suis comédienne, danseuse, chanteuse. J’ai commencé en faisant beaucoup de comédies musicales. J’ai vraiment commencé par ça. Entre temps, il y a eu « The Voice ». Pour moi, ça n’a été que du positif. J’ai chanté une chanson de La reine des neiges, « Libérée, Délivrée », à la demande de la production. C’était une petite marque de Disney d’un coup qui apparaissait sur mon chemin. Et puis, en parallèle de ça, je passais des auditions pour chanter à Disneyland Paris. Ca c’est fait en parallèle, il n’y avait aucun lien entre tous ces événements mais Disney était toujours un peu présent. Et puis, deux ans avant, j’étais dans la comédie musicale « La Belle et la Bête » au Mogador. Mais je ne regrette pas du tout, parce que les images étaient magnifiques, les commentaires du jury, à part le fait que ça ne correspondait pas au style qu’eux avaient envisagé pour l’émission, étaient superbes. Je ne regrette absolument pas et ça ne m’a pas desservie pour la suite.

Justement, vous n’avez pas été repérée pour ce rôle de Vaiana à la suite de votre passage dans « The Voice ».
Pas du tout ! J’ai eu une période, comme tous les artistes, où j’ai travaillé un peu moins. Du coup, je me suis dit : « Je ne vais pas rester à attendre que le travail arrive ». J’ai décidé d’apprendre quelque chose de nouveau. J’avais fait un stage de doublage et j’ai commencé à aller sur les plateaux de doublage, pour démarcher, pour essayer de comprendre comment ça marchait, essayer d’observer les comédiens… Et j’ai rencontré la directrice artistique, Barbara Tissier, qui s’occupait à ce moment là des castings pour Vaiana et qui a présenté mes essais. C’est là que mon profil et ma voix ont été validés pour le personnage de Vaiana. A l’époque, ils n’avaient pas vu les extraits. Ils les ont sûrement vus plus tard. Mais ce n’était pas du tout en lien avec mon passage sur « The Voice ».

Comme les personnages de Disney, vous avez une bonne étoile avec vous !
C’est sûr que j’ai une bonne étoile avec moi. Après, je fais souvent le lien avec Vaiana. Je pense que j’ai un point commun avec elle, je suis très persévérante. Si je n’avais pas été dans les studios tous les jours, pour essayer de rencontrer des gens, pour apprendre, je n’aurais jamais rencontré cette personne, et mes essais ne seraient jamais parvenus dans les bureaux de la Walt Disney Company. Je travaille énormément, je suis très persévérante et du coup je pense que ça paie aussi. Ca plus ma bonne étoile, ça crée un beau parcours.

« J’adorerais faire un duo avec Francis Cabrel »

Comment ce film d’animation a bouleversé votre vie ? Qu’est-ce qui a changé depuis ?
Ce qui a changé pour moi, c’est en termes d’épanouissement. C’était la première fois que j’étais associée à un personnage qui me ressemblais complètement. Je ne me posais pas de questions. Quand je suis sortie des essais, je me suis : « Ce rôle est fait pour moi. Si je ne décroche pas ce rôle, je n’aurais jamais vraiment de rôle aussi bien pour moi ». Et c’est dans ce genre de moment que finalement, ça marche. Ca a vraiment changé ma vie par rapport à ça, parce que c’est quelque chose qui va rester. Au début, je ne m’en rendais pas forcément compte, on me disait : « Plus tard, tes enfants, tes petits-enfants verront Vaiana avec ta voix ». Je ne m’en rendais pas compte. Et maintenant, je m’en rends compte quand je vois plein de petits enfants mais aussi de mamans qui écoutent les chansons. C’est très touchant. Les enfants le rendent tellement bien que c’est sûr, ça a bouleversé ma vie. Et puis maintenant, avec tout ce qui a suivi, l’album « Cerise chante Disney » et le concert, le 3 mars au Trianon, c’est l’aboutissement de toute cette période. Pour moi, c’est un rêve.

Avec Vaiana, vous chantez mais vous jouez également la comédie. Le cinéma, c’est quelque chose qui vous tente ?
Je suis toujours ouverte à tout. Tout comme je me suis lancée dans le doublage, je pourrais me lancer dans le cinéma. Mais pour le moment, je suis vraiment concentrée sur le concert et sur la suite. Mon envie, c’est vraiment d’aller en Province avec le concert. Partager tous ces moments avec le public. Pour le moment, c’est vraiment sur ça que j’ai envie de me concentrer. Après, bien sûr, si demain on me propose un rôle au cinéma et que le rôle me plaît, je ne dirai pas non.

Avec qui rêveriez-vous de faire un duo ?
J’adorerais faire un duo avec Francis Cabrel. J’aime beaucoup ses musiques. J’adore son univers.

« J’espère une tournée en France et dans les îles »

Quel sont vos projets pour la suite ?
J’ai du mal à voir plus loin que le 3 mars. On est tellement concentrés en ce moment sur les répétitions ! J’imagine forcément une tournée en France et j’espère dans les îles. Je sais que le film Vaiana a particulièrement touché toute la Polynésie mais aussi l’ensemble des DOM-TOM. C’est vraiment aussi mon but, de pouvoir venir à eux avec ce spectacle.

Quel conseil donneriez-vous à toutes les petites filles et à tous les petits garçons qui rêvent de suivre un jour vos pas ?
Je leur conseille de ne pas se limiter, c’est-à-dire de chanter, de danser. Evidemment, si les parents peuvent aider en leur offrant des cours, en les mettant au conservatoire… J’ai eu la chance d’avoir une éducation musicale et théâtrale très jeune. Forcément, ça aide mais je pense qu’il ne faut pas se limiter. Créez des spectacles avec vos amis dans votre chambre, dans la cour de récré… Moi j’étais à fond ! Je me souviens du nombre de spectacles que j’ai créés avec mes cousins en vacances. Je pense que tout ça, ça passe par le jeu, et c’est justement quand on est enfant qu’on peut expérimenter tout ça et voir toutes les possibilités qu’on a en chant, en danse, en comédie… Il ne faut pas hésiter à s’amuser avec ça et à créer.

Les places sont d’ores et déjà en vente sur le site de la Fnac.

Toute reproduction ou citation est interdite sans la mention de Potins.net.

Plus sur le sujet

Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !