TPMP : Gilles Verdez affirme avoir dit « non » aux avances d’une Miss !

×
Le chroniqueur Gilles Verdez a récemment affirmé avoir été l’objet des convoitises d’une Miss, cependant, il aurait tout simplement refusé de répondre favorablement à ses avances.

Mardi 18 juin sur le plateau de Touche pas à mon Poste, le chroniqueur Gilles Verdez a fait une surprenante révélation. Heureux dans les bras de Fatou, ce dernier a raconté avoir déjà été dragué par une Miss il y a une vingtaine d’années de ça.

A cette époque, le chroniqueur était alors en couple avec la mère de sa fille Mélanie. Gilles Verdez séjournait à Kiev quand une Miss est venue lui faire des avances. Il s’agissait de l’une des premières dauphines de Miss Ukraine 1999. A l’écoute de cette anecdote, ses camarades de Touche pas à mon Poste ont été très surpris, à commencer par Cyril Hanouna qui a alors déclaré :

Il n’y avait plus d’électricité ?

Valérie Benaïm a soutenu le chroniqueur en rappelant :

Il a toujours dit que dans les pays de l’Est il faisait un carton.

Son ex-femme incrédule l’a accusé de tromperie

Gilles Verdez a alors poursuivi.

Elle me courait après, c’en était indécent. On est resté en contact, elle voulait absolument vivre avec moi et que je sois le père de ses enfants.

Mais en couple, ce dernier a tout bonnement refusé la proposition de la jeune femme. Mais l’histoire ne s’arrête pas là ! Le chroniqueur a ajouté :

Figurez-vous que j’ai ramené des photos d’elle et ma compagne de l’époque m’a accusé de l’avoir trompée avec elle !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !