TPMP : Christine Kelly bouleverse le plateau en évoquant son enfance douloureuse

×
Christine Kelly est revenue sur son témoignage au sujet de son passé d'enfant maltraitée. L'émotion était palpable sur le plateau de Touche pas à mon poste…

Ce jeudi, Christine Kelly est apparue très émue dans l’émission Touche pas à mon poste à l’évocation de son enfance douloureuse.

« Toujours 25 coups de ceinture »

Ainsi, Cyril Hanouna et son équipe ont décidé de rendre hommage au courage de la chroniqueuse. En effet, l’ancienne membre du CSA a été saluée pour s’être confiée sur le plateau de Crimes, présentée par Jean-Luc Morandini sur NRJ12, au sujet de son enfance. Un passé très lourd, puisqu’on apprend qu’elle a été victime de maltraitance par ses parents.

Vous savez, quand vous vivez une telle violence, avec personne qui vous croit même à l’extérieur. Vos parents sont tellement exemplaires avec les enfants des autres que personne ne peut se douter qu’à l’intérieur, ça ne va pas.

A-t-elle expliqué.

Par ailleurs, Christine Kelly a raconté comment elle a dû se reconstruire et faire un gros travail sur elle-même pour apprécier la vie et toutes ses petites choses simples. Au fil des mots, elle a évoqué que le suicide lui aurait même peut-être traversé l’esprit :

A plusieurs reprises, je n’ai pas aidé la vie. Apprendre à aimer la vie a été un véritable combat pour moi.

Avant l’émission Crimes, Christine Kelly avait déjà parlé de ces maltraitances :

Ma mère me frappe. Pour un oui, pour un non. Une assiette mal lavée ou une note insuffisante à l’école. Toujours 25 coups de ceinture. N’importe où sur le corps. Elle me court après dans le jardin, me traîne par les cheveux pour qu’il y ait le compte. Je me sens abandonnée ou séquestrée selon les moments. Mon père ne m’est d’aucun secours. Absent à lui-même comme à sa famille, hors période scolaire, il boit plus que de raison ; et le reste du temps, inflexible, il m’envoie à la figure ce qui lui tombe sous la main.

Avait-elle narré dans Paris-Match.

Notre rayon de soleil de l’émission

Face à ces déclarations poignantes, Cyril Hanouna a réagi avec émotion :

Je ne savais pas du tout que vous avez été battue. J’ai l’impression que votre revanche sur la vie aujourd’hui, c’est votre sourire. Non mais c’est vrai, depuis que je vous connais vous êtes tout le temps de bonne humeur, vous avez toujours le sourire. C’est notre rayon de soleil de l’émission.

Enfin, Christine a affiché son soutien à toutes les victimes de maladies, de violences et autres difficultés de la vie. En fondant en larmes, elle a affirmé que jusqu’à la dernière minute, elle avait hésité à se dévoiler. Pour autant, pouvoir aider un enfant est la chose qui puisse la rendre « la plus heureuse ».

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !