Mask Singer : Cette condition non négociable qu’a imposée Anggun

Mask Singer : Cette condition non négociable qu’a imposée Anggun
Parmi les membres du jury de Mask Singer figure Anggun. Et le moins que l'on puisse c'est que la jolie chanteuse indonésienne a eu des étranges exigences.

Quand on pense à Anggun, on pense notamment à son tube mythique de la décennie 90. En effet, La neige au Sahara est devenue une chanson culte pour toute une génération. Artiste engagée auprès de nombreuses causes, la chanteuse a accepté de devenir jury de la nouvelle émission de TF1, Mask Singer. Sur le papier, le concept prête à sourire. Or, les désidératas de la chanteuse sont pour le moins peu communs. Jugez plutôt.

Une requête pas comme les autres

Avant même d’être diffusé, Mask Singer fait couler beaucoup d’encre. Tout d’abord, la composition ainsi que le salaire attribué aux quatre membres du jury a causé de nombreuses nuits blanches à Anthony Meunier, le producteur. De plus, comme il le confiait récemment à Télé-Loisirs, la sélection a été très compliquée puisque TF1 souhaitait un quatuor qui s’investit à fond dans ce nouveau divertissement.

On voulait des personnalités qui s’amusent, qui s’éclatent à enquêter et qui jouent. Aucun de notre quatre enquêteurs n’est venu à reculons. Ils aimaient vraiment l’émission.

Fort heureusement, un terrain d’entente a pu être trouvé et c’est Anggun, Kev Adams, Jarry et Alessandra Sublet qui seront aux commandes.

Lors de sa diffusion prévue le 8 novembre, les téléspectateurs vont en prendre plein les yeux. Du reste, accompagné du jury, ils devront essayer de deviner qui se cache derrière des costumes d’animaux : « Paon, abeille, panthère, aigle, lion, licorne, cupcake ou encore monstre » figureront au casting des surprises prévues par Mask Singer.

C’est justement là où le bât blesse avec Anggun. Avant de s’engager auprès de TF1, cette dernière s’est renseignée sur la version originale. Juste avant d’entériner sa participation, elle a demandé quelque chose d’incroyable : 

Elle avait vu les versions étrangères et notamment celle de la Corée. Là-bas, les costumes changent chaque semaine et le budget n’est pas aussi important. Elle ne voulait pas que les costumes soient cheap.

La réponse de TF1

Vu que cela fait des mois que le projet est dans les tuyaux, il fallait bien que les costumes soient à la hauteur de l’événement.

Pour rassurer Anggun, Julien Degroote a pris la parole. En effet, le directeur du Développement des contenus a donné une estimation financière et horaire du travail réalisé sur les costumes. Un chiffre qui fait réfléchir mais qui a su convaincre la chanteuse : « 1000 heures de travail et un budget compris entre 25 000 et 42 000 euros ».

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Répondre

Votre adresse email n'est pas publique.