Les Douze Coups de Midi : Christian Quesada maintenu en détention, Jean-Luc Reichman réagit

Les Douze Coups de Midi : Christian Quesada maintenu en détention, Jean-Luc Reichman réagit
Malgré plusieurs demandes de remise en liberté, Christian Quesada ne risque pas de sortir de prison avant son jugement. Interrogé par Femme Actuelle à ce sujet, Jean-Luc Reichmann a fait part de son sentiment.

C’est une nouvelle qui a fortement ébranlé le milieu des médias français. En mars dernier, Christian Quesada, reconnu comme le champion historique de l’émission de TF1 Les 12 coups de midi, était accusé de corruption de mineur et détention d’images pédopornographiques. Celui qui a remporté plus de 800 000 euros fait également l’objet de cinq nouvelles plaintes qui ne devraient pas arranger son dossier.

Le 3 décembre dernier, la seconde demande de libération de l’homme de 55 ans a été refusée par la justice. Sollicité par le magazine Femme Actuelle à ce sujet, Jean-Luc Reichmann a avoué ne plus se sentir concerné par le scandale.

« Il faut que la justice parle »

Jean-Luc Reichmann estime qu’il n’a plus son mot à dire et qu’il faut laisser agir les autorités compétentes :

Pour moi, évidemment, il faut que la justice parle. J’ai tout dit, en ce qui me concerne. Christian Quesada est une personne qui ne fait plus partie de mes horizons. Il y a des gens qui sont de très grands professionnels, que ce soit dans la police ou dans les tribunaux… Cela ne m’appartient plus (…).

Très déçu et désabusé, l’animateur de la première chaîne a choisi de tirer un trait sur cette affaire :

Ce n’est plus mon histoire donc je suis très, très serein là-dessus. Pour moi, c’est de la trahison et c’est tout. Et à partir du moment où il y a trahison, ce n’est plus mon histoire.

Une affaire classée pour Jean-Luc Reichmann.

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :