Koh-Lanta annulé : Violence aggravée, enlèvement d’enfant… « Le passé judiciaire d’Eddy G fait peur »

×
Les révélations s'enchaînent dans l'affaire pour agression sexuelle survenue pendant le tournage de "Koh-Lanta". Alors qu'Eddy G, l'agresseur présumé, clame son innocence, ce dernier est aujourd'hui rattrapé par son passé judiciaire "qui fait peur", selon les termes utilisés par Benjamin Castaldi. Explications.

Alors qu’une enquête pour agression sexuelle a été ouverte autour de l’affaire survenue lors du tournage de Koh-Lanta, les révélations s’enchaînent. Si certains pointent du doigt le comportement de Candide Renard, la jeune femme qui accuse son coéquipier d’agression sexuelle, Benjamin Castaldi, lui, n’a pas hésité à faire des révélations sur le passé judiciaire d’Eddy G., l’agresseur présumé.

Ainsi, le chroniqueur de Touche pas à mon poste déclarait mercredi 16 mai :

Il semble­rait que son passé judi­ciaire ne soit pas du tout net et qu’il a déjà été condamné pour agres­sion donc que son casier n’est pas vierge du moins pour le volet 1, le plus impor­tant. Les volets 2 et 3 étant pour les affaires plus légères.

Après avoir eu accès au casier d’Eddy Guyot, Benjamin Castaldi a déclaré jeudi 17 mai :

Les documents sont là : le Eddy il a un casier judiciaire qui est absolument lourdissime. C’est des faits anciens, ça remonte à l’année 2000. Mais les faits sont très lourds. Son passier judiciaire fait peur.

Un lourd passé judiciaire

Mais quels sont ces faits qu’évoque Benjamin Castaldi ? Nos confrères de L’Alsace en révèlent davantage. Ainsi, en 2008, le forain a été condamné « à 18 mois de prison dont douze avec sursis pour violence aggravée« . Cinq ans plus tard, soit en 2013, Eddy G. a été « reconnu coupable de violences sur le compagnon de son ex-femme« . Ce dernier s’est retrouvé avec une fracture d’un sinus, du plancher de l’orbite. Des nouveaux faits de violence qui ont valu à l’ex-candidat de Koh-Lanta un an d’emprisonnement.

Toujours selon nos confrères de L’Alsace, l’ex-femme d’Eddy Guyot a porté plainte contre lui au début de l’année 2018 pour enlèvement d’enfant, en l’occurrence celui du couple.

Alors que le parquet de Nancy s’intéresse désormais à l’affaire d’agression sexuelle suite à la plainte de Candide Renard, Eddy G. clame son innocence. Ce sera à la justice maintenant de faire toute la lumière sur cette affaire.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Emission(s) liés à cet article : ,
Hashtag(s) liés à cet article : ,