Affaire Christian Quesada : Que risque l’ancien candidat des « 12 coups de midi » ?

Affaire Christian Quesada : Que risque l’ancien candidat des « 12 coups de midi » ?
Les révélations s'enchaînent sur Christian Quesada, qui a été placé en détention au mois de mars dernier. Que risque l'ancien candidat des "12 coups de midi" ?

Cela fait plusieurs semaines maintenant que Christian Quesada est derrière les barreaux. L’ancien Maître de midi a été incarcéré en mars dernier pour corruption de mineur mais aussi pour détention et diffusion d’images pédopornographiques. Des accusations graves, qu’il a reconnues lors de sa garde à vue.

Depuis, les révélations s’enchaînent sur l’ancienne star du petit écran. Des rumeurs qui ont poussé son avocat, Christophe Camacho, à prendre la parole dans les colonnes Progrès, où il a estimé que son client était face à « une déferlante de désinformation et un lynchage médiatique« .

Il a toutefois expliqué :

Il admet être attiré par les adolescentes mais pas par les enfants.

Et d’ajouter :

J’ai entendu dire que ce qu’il a fait est le comble de l’horreur. Les accusations sont disproportionnées. Quesada ce n’est pas Dutroux !

Une peine de 7 ans de prison ?

Placé à l’isolement, que risque Christian Quesada ? Telle est la question que se sont posés nos confrères de Closer dans leur dernier numéro, en vente dans les kiosques depuis ce vendredi 24 mai. Ainsi, ils révèlent :

Christian Quesada, qui a reconnu les faits lors de sa garde à vue, encourt jusqu’à 7 ans de prison et 100 000 € d’amende pour « détention et diffusion d’images pédopornographiques », et 5 ans de prison et 75 000 € d’amende pour « tentative de corruption de mineur ».

L’hebdomadaire précise toutefois qu’en « , en vertu du principe de non-cumul des peines de même nature, seule la plus lourde serait appliquée ».

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !