Affaire Christian Quesada : Jean-Luc Reichmann dézingué par Matthieu Delormeau !

×
Amené à s’exprimer sur l’affaire Christian Quesada, Jean-Luc Reichmann a fait une sortie médiatique qui n’a pas du tout plu à Matthieu Delormeau.

Lundi 15 avril 2019, Jean-Luc Reichmann était l’invité de C à Vous. L’animateur phare des 12 Coups de midi a bien évidemment été amené à s’exprimer sur l’affaire Christian Quesada. Le plus célèbre candidat du jeu télévisé a été arrêté pour détention et diffusion d’images pédopornographiques. Il avait alors reconnu les faits auprès des forces de l’ordre.

Le présentateur a donc dit tout ce qu’il pensait de cette histoire, sans parvenir à prononcer le nom de l’accusé, autrefois son ami. Il a également affirmé ne pas avoir été au courant des agissements de Christian Quesada à l’époque où il participait au programme de TF1.

Seulement sa sortie médiatique n’a pas plus à tout le monde, particulièrement à Matthieu Delormeau qui l’a fait savoir sur le plateau de Touche pas à mon Poste.

Matthieu Delormeau : «  Il a fait un truc que je n’aime pas du tout… »

Le chroniqueur de TPMP, Matthieu Delormeau, a commenté la prise de parole de Jean-Luc Reichmann et il n’est pas passé par quatre chemins. Celui qui reproche à l’animateur de « tout ramener à lui » a déclaré :

Quand il a commencé à parler, il a dit : « J’ai été choqué », « La brigade m’a appelé pour me dire : il faut des gens comme toi. Tu es bien. Tu es formidable ».

Cela n’a pas plu au chroniqueur qui a ajouté :

J’aurais juste aimé de sa part des excuses pour ce qu’on a vu à l’antenne et qu’il ne ramène pas tout à lui. Moi, ça me choque !

Persuadé que le présentateur a fait exprès de ne pas parler de cette affaire pendant trois semaines pour que tout le monde soit pendu à ses lèvres, Matthieu Delormeau est loin d’avoir fait l’unanimité sur le plateau.

Qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !