Une femme dépense une fortune pour ressembler… à une poupée !

Une femme dépense une fortune pour ressembler… à une poupée !
Ariane Saint-Amour multiplie les transformations ces dernières années : le nez, la poitrine, les côtes, des injections... Près de 40 000 euros au total !

Avec le développement de la chirurgie esthétique, un nombre croissant de femmes tentent de se transformer, notamment en Barbie comme Ivana Vladislava. La dernière en date se nomme Ariane Saint-Amour et elle ne semble pas vouloir regarder à la dépense.

Une transformation radicale

Cette jeune femme de 29 ans vit au Canada. Sa caractéristique particulière ? Elle ne voulait pas être « normale, ni ennuyeuse », explique Sudinfo. Alors, elle a choisi de marquer sa différence d’une façon très particulière.

Depuis huit ans, elle subit des opérations pour devenir une poupée sexuelle. Afin de financer sa chirurgie esthétique, la jeune femme réalise des strip-tease sur Internet. Une activité qui se révèle très lucrative.

L’une de ses modifications les plus radicales concerne sa poitrine. Elle est passée d’un 85 B à J ! Une augmentation mammaire qui se révèle très imposante. Mais quel est son objectif ? Elle veut tout simplement ressembler aux poupées hypersexualisées que l’on trouve dans certaines boutiques. Un but qui l’a déjà poussée à dépenser la bagatelle de 39 000 euros. Elle s’est aussi fait retirer six côtes, subi une rhinoplastie et reçu des injections dans les lèvres et les pommettes. Elle laisse peu de monde indifférent.

Des hommes comme des femmes me félicitent pour mon look. Mais je reçois aussi des commentaires négatifs de la part de personnes qui se sentent menacées par ma présence. Les commentaires négatifs viennent autant des hommes que des femmes. Je n’y prête pas attention.

Sa nouvelle apparence lui permet aussi d’opter pour un look qu’elle affectionne. Celle qui se définit comme gothique, multiplie ainsi les corsets, le PVC, les tenues sexy ou le latex.

Plus sur le sujet