Selon une étude on ne fera plus l’amour en 2030

Selon une étude on ne fera plus l’amour en 2030
Les nouvelles technologies auront-elles raison de notre vie sexuelle ? C'est en tout cas l'étonnante conclusion d'un professeur de l'université de Cambridge. 

En 2030, préférerons-nous être sur notre téléphone plutôt que de faire un câlin sous la couette ? Est ce que notre vie sexuelle est en danger ? Selon David Spiegelhalter, un chercheur anglais, on ne fera plus l’amour, ou presque en 2030. La faute aux nouvelles technologies !

La connectivité nuit à la vie sexuelle

Smartphone, télévision et réseaux sociaux… De nos jours, on passe de plus en plus de temps sur nos écrans. De nouvelles habitudes qui ont transformé notre quotidien, pour le meilleur mais aussi pour le pire. En effet, le statisticien et professeur de l’université de Cambridge a décidé pour son étude d’interroger de nombreux couples âgés de 16 à 64 ans et de s’intéresser au nombre de rapports sexuels qu’ils avaient par mois. Résultat ? Les couples font de moins en moins l’amour. 

Le nombre moyen de rapports sexuels par mois était de cinq en 1990, il est passé à quatre dans les années 2000 et enfin à trois par mois en 2010. Vous l’aurez compris, le chiffre sera proche de 0 en 2030.

Selon le chercheur, ce serait la connectivité qui nuirait à la vie sexuelle. En effet, les couples passeraient plus de temps sur leurs écrans plutôt que de faire l’amour. Selon lui, la multiplication des plateformes de streaming – qui incitent au binge-watching – freinent nettement l’envie d’avoir des rapports sexuels.

Vous l’aurez donc compris, arrêtez de regarder Game Of Thrones toute la journée, au risque de ne plus faire l’amour.

Après, il existe toujours de nombreux moyens pour vous donner envie d’aller faire des galipettes sous les draps, notamment utiliser des sextoys, ou faire l’amour dans un lieu insolite par exemple… 

 

Plus sur le sujet

Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !