Ovidie : l’ancienne star du porno dénonce les dérives du milieu !

×
Avec "Pornocracy", Ovidie dénonce les dérives du milieu pornographique dans lequel elle a longtemps vécu.

C’est un documentaire qui fait du bruit : « Pornocracy : les nouvelles multinationales du sexe« . On y découvre surtout Ovidie, ancienne réalisatrice et actrice de films X reconvertie dans le documentaire et qui n’a pas peur de parler.

Ovidie dénonce la brutalité du porno 2.0

C’est le versant. Ce qui est derrière la vidéo que vous regardez sur Pornhub et les autre sites du même genre. Le côté sombre de l’univers pornographique.

Face à des sites souvent gratuits, les studios ont du s’adapter, lutter contre le piratage et produire à bas coût.

On est passé d’une industrie très professionnelle avec des plateaux de tournage, des maquilleurs, des grandes équipes à des petites productions filmées avec des smartphones et des acteurs qui ne le sont pas tous forcément. Il y a un côté très amateur

explique un journaliste belge à 7sur7.

Mais c’est loin d’être le seul impact ou même le pire. Ainsi, puisque la concurrence est rude, il faut monter dans la surenchère. Toujours plus violent, toujours plus trash.

Lorsqu’on voit ces actrices aller jusqu’à ces pratiques, on a presque l’impression que c’est normal, que ‘c’est leur métier’. C’est leur métier peut-être, mais cela n’est pas normal qu’elles soient amenées à faire ça. Et elles en souffrent clairement. Sauf que devant une caméra – et c’est le principe du porno – elles doivent simuler et provoquer du plaisir et cela perturbe encore plus notre perception.

De quoi provoquer un électrochoc ?

Plus sur le sujet

Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !