Exit les protections hygiéniques : Essayez le flux instinctif libre

Exit les protections hygiéniques : Essayez le flux instinctif libre
Marre des serviettes hygiéniques inconfortables ? Des tampons qui vous gênent ? Essayez le flux instinct libre ! Une toute nouvelle technique qui vient tout droit des Etats-Unis.

Vous cherchez une alternative aux protections hygiéniques ? Une nouvelle solution s’offre à vous : le flux instinctif libre. Mais qu’est ce que c’est ? Le free flow instinct est né aux Etats-Unis, même si ses origines restent floues. Cette méthode consiste à bloquer le sang des règles dans le vagin grâce au périnée. Vous l’aurez compris, c’est une façon de contrôler son flux de sang pour se passer totalement de protections hygiéniques.

Économique et écologique

Mais comment la magie s’opère nous diriez-vous ? Si la technique à l’air simple, sachez qu’il faut tout de même un peu d’entraînement avant de ne plus tâcher vos vêtements. Tout d’abord, il faut être à l’écoute de corps. En effet, comprendre les « signaux » qui avertissent l’afflux de sang est primordial. Deuxièmement vous devez disposer d’un périnée plutôt musclé. Si vous correspondez à ces critères, la méthode est simple : retenir votre sang lorsque vous sentez que ça coule, le temps d’aller vous « soulager » aux toilettes.

J’ai serré fort les cuisses, couru aux toilettes et relâché mes muscles.

Explique Tabatha, une adepte, à nos consoeurs de madmoiZelle.com

En plus de vous permettre d’économiser, cette méthode est aussi plus écologique. Certaines adeptes sont parvenues à abandonner les protections pendant la journée et même la nuit. Elles expliquent d’ailleurs que cette méthode leur a appris à écouter leur coprs et a fait naître chez elles un sentiment de libération, et de bien-être. Mais, vous l’aurez compris, le flux instinctif libre exige de se rendre aux toilettes régulièrement afin de laisser écouler le sang, sinon, gare à l’incident. Alors prêtes à essayer ?

Plus sur le sujet

Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !