Royaume-Uni : Forcée de quitter son emploi à cause de sa (trop) grosse poitrine

Royaume-Uni : Forcée de quitter son emploi à cause de sa (trop) grosse poitrine
Dani Markerson, une jeune Britannique de 20 ans vit un véritable enfer à cause de son physique qui se révèle être trop généreux ! Difficile de lutter contre son anatomie...

Il y a beaucoup de femmes qui rêvent d’avoir une poitrine plus importante et n’hésitent pas à avoir recours à la chirurgie esthétique. Mais, pour Dani Markerson, c’est le contraire ! Cette jeune britannique de 20 ans a été forcée de quitter son emploi à cause de ses dimensions inhabituelles.

Dani Markerson, gênée au quotidien

L’histoire de la jeune femme est racontée par nos confrères du Daily Mail et permet de se souvenir que les grosses poitrines peuvent aussi représenter un enfer pour certaines femmes. C’est le cas de Dani Markerson qui fait un 95 K ! De quoi lui donner mal au dos et surtout représenter une gêne au quotidien.

Pour elle, cette poitrine représente surtout des désavantages. Dans sa vie quotidienne, les hommes n’arrivent pas vraiment à décoller les yeux et à s’adresser vraiment à elle. Difficile à vivre alors qu’elle est dans cette situation depuis son adolescence.

Mais pour s’en débarrasser, c’est un véritable chemin de croix. Une opération mammaire lui coûterait plusieurs dizaines de milliers d’euros et les autorités britanniques ont déjà refusé à plusieurs reprises que cela soit pris en charge. De quoi la pousser à bout de nerfs et lui faire avoir de sérieux problèmes d’anxiété. Elle a même dû quitter son travail d’instructrice de soft play parce que son activité quotidienne était trop douloureuse.

C’est plus une malédiction qu’un cadeau d’avoir d’aussi grand seins. Leur poids est irréel et c’est douloureux au quotidien

confie la jeune femme.

Plus sur le sujet

Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !