Rodrigo Alves : Le « Ken humain » sur le point de battre un record crucial

Rodrigo Alves : Le « Ken humain » sur le point de battre un record crucial
Rodrigo Alves va s'offrir une nouvelle opération de chirurgie esthétique. Un acte anodin pour lui mais qui va aussi lui permettre d'entrer dans le le livre des Records. Explications.

Rodrigo Alves est désormais une véritable personnalité. Celui que l’on connaît aussi sous le pseudonyme de Ken humain, pour sa ressemblance à la célèbre poupée, expliquait récemment avoir connu sa 74e opération de chirurgie esthétique : Il y a ainsi subi une opération destinée à se faire poser des facettes en porcelaine. Mais la starlette ne compte pas s’arrêter là.

Rodrigo Alves, recordman mondial

L’homme âgé de 36 ans enchaîne en effet depuis longtemps les opérations. Au-delà de ses dents, il a aussi fait retoucher plusieurs fois son nez, subi des liftings, des coupes de cheveux toujours plus étranges… Au total, il est déjà passé 74 fois sur la table d’opération. Et la 75e est déjà programmée.

Selon le Daily Mail, Rodrigo Alves sera en effet bientôt l’homme qui a subi le plus d’opérations de chirurgie esthétique sur Terre. La prochaine au programme sera double. Il va refaire son nez mais aussi son arrière-train par la même occasion. Ne voulant pas s’arrêter-là, il a aussi demandé aux chirurgiens de faire une liposuccion et de retirer ses faux abdominaux. Comme souvent par le passé, c’est en Turquie, à Istanbul qu’il s’est rendu.

Selon Rodrigo Alves, le livre des Records, le Guiness Book, s’intéresse à lui.

Guinness veut faire un film sur moi. Ils essaient de mettre la main sur tous mes médecins. C’est difficile parce que j’ai commencé à me faire opérer à l’âge de 17 ans. J’ai perdu contact avec ces médecins. Ils font leur enquête car ils ont besoin de tous les papiers. Je suis donc en pourparlers avec eux à ce sujet.

Vous l’aurez compris, le Ken humain est sur le point de battre un dangereux record…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Répondre

Votre adresse email n'est pas publique.