Pour être plus féminine, cette trans n’a reculé devant rien

Pour être plus féminine, cette trans n’a reculé devant rien
Maxine Montoya avait le sentiment qu'elle devait être une femme. Pour sa transition, elle n'a reculé devant aucune extrémité, allant même trop loin selon certains.

Qu’est-ce qui définit une femme ? Par rapport à un homme, les différences sont parfois très visibles physiquement, entre la forme du corps, la poitrine, le visage ou encore le fessier. C’est ce que s’est dit Maxime Montoya, une transexuelle, dont la transformation a été radicale.

Maxime Montoya opte pour le 95 JJJ

A la base, Maxine Montoya était un homme, un militaire qui a passé 11 ans dans l’armée américaine. Mais elle a commencé à réaliser qu’elle était une femme et a donc décidé de commencer sa transition. Parmi ses opérations, la plus marquante concerne sa poitrine, pour laquelle elle a choisi une taille très importante : 95 JJJ (42 JJJJ aux US). Pour se rendre compte, ce sont des implants de 2200 CC ! Massif.

C’est ce dont elle avait besoin, comme elle le confie à la presse américaine.

 Je pourrais parler de mes seins toute la journée. Je ne pourrais pas être plus heureuse des résultats de mon augmentation mammaire. Pourquoi aussi gros ? Pour le pouvoir que ça me donne. Pour l’exagération de la féminité et tout ce que ça représente. Je me demande parfois si je ne les veux pas encore plus gros.

Sa prochaine opération est déjà déterminée, ce sera une orchidectomie, l’amputation chirurgicale de ses testicules.

Désolé pour les hommes qui seraient tombés sous son charme, Maxine Montoya est lesbienne et en couple !

Plus sur le sujet

Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !