Deux femmes contractent le VIH après avoir effectué un soin dans un SPA

Deux femmes contractent le VIH après avoir effectué un soin dans un SPA
Deux femmes ont contracté le VIH après avoir effectué un « Vampire facial lift » dans un SPA aux États-Unis. Mais en quoi consiste ce nouveau traitement à la mode ?

Les autorités de santé sont en train d’enquêter sur deux cas de contamination au VIH dans un SPA d’Albuquerque aux États-Unis. Les deux femmes ont été diagnostiquées positives après avoir pratiqué un soin appelé Vampire facial lift.

Rajeunir avec son sang

Popularisé par Kim Kardashian, cette nouvelle technique de rajeunissement à base d’injections de son propre sang fait couler beaucoup d’encre outre-Atlantique. En effet, censé lutter contre le vieillissement, l’institut de beauté vous prélève du sang, le nettoie et ne garde que le plasma riche en nutriments pour le réinjecter dans votre visage.

Comme il s’agit de votre propre sang, la procédure ne devrait pas être dangereuse. Toutefois, cette pratique présente de sérieux risques sanitaires. En effet, les virus, comme le VIH ou l’hépatite, peuvent infecter la personne qui reçoit le soin, si le matériel médical utilisé n’est pas stérile.

Selon Au féminin, les investigations sont toujours en cours. Or, ce SPA avait déjà été fermé le 7 septembre dernier pour cause de pratiques à risque. Le ministère de la Santé de l’État américain du Nouveau-Mexique appelle les personnes ayant reçu des injections au VIP Spa à faire des tests de dépistage du VIH.

Plus sur le sujet