Borgne, elle fait de ses caches-œil un accessoire de mode

Borgne, elle fait de ses caches-œil un accessoire de mode
L'Australienne Jess Van Zeil n'a qu'un œil après une maladie de jeunesse. Mais elle a fait de ce handicap une force comme elle le montre sur les réseaux sociaux.

Jess Van Zeil est une jeune femme australienne de 25 ans particulièrement adepte des réseaux sociaux. Mais elle a aussi une particularité puisqu’il lui manque un œil. Sa solution ? Imaginer des caches-œil originaux.

Jess Van Zeil touchée par un cancer

Il y a quelques années  Jess Van Zeil a été victime d’un cancer. Lors de l’extraction de cinq mélanomes oculaires, elle a perdu un œil. Devenue borgne à un très jeune âge, elle aurait pu choisir de se laisser abattre. Mais sa façon de rebondir face à ces difficultés est très originale.

En effet, Jess Van Zeil s’est lancée dans la fabrication de caches-œil particulièrement originaux qu’elle montre désormais sur les réseaux sociaux. Avec ses amis ou sa famille, elle n’en met pas, mais le reste du temps, c’est presque une évidence pour elle comme elle le confie à la presse australienne.

Les prothèses des yeux donnent un visage de poupée. Ils ne bougent pas et j’ai donc décidé de porter ça plutôt que de vouloir faire croire que tout est normal.

Mais plutôt que d’opter pour un simple cache-œil noir digne du Capitaine Crochet, Jess Van Zeil en fait un accessoire de mode.

Ça m’amuse d’assortir les caches-œil à mes tenues.

Une belle leçon de vie !

Plus sur le sujet

Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !