Chirurgie esthétique : Quand avoir de grosses fesses devient une obsession

Chirurgie esthétique : Quand avoir de grosses fesses devient une obsession
On le sait, les codes esthétiques évoluent au fil des années. Or, depuis quelques mois, on constate un véritable engouement pour le volume des fesses des femmes.

Il faut dire que les modèles féminins aux grosses fesses ne manquent pas. On pense par exemple à Jennifer Lopez, Nicki Minaj ou Iggy Azalea, mais aussi à Kim Kardashian évidemment. Cette dernière, véritable icône au niveau international, a même fait de cette spécificité physique sa marque de fabrique. Conséquences ? Les centres de chirurgie esthétique sont envahis !

Des opérations parfois à risque

Tracy Sayag, directrice de la Clinique des Champs-Elysées a ainsi constaté qu’en seulement trois ans, la demande d’augmentation du volume des fesses a augmenté de 30 %. On parle de lipofilling, c’est à dire que la graisse est prélevée sur le corps de la patiente pour l’injecter au niveau des fesses. Il est également possible de poser des prothèses, mais ce n’est pas sans risque comme le rappelle le docteur Patrick Baraf

Les Françaises nous font des demandes démentes. Elles choisissent les prothèses les plus grosses possible ! Avec des tailles normalement réservées aux hommes. C’est notre devoir de médecins de prévenir des risques encourus.

Malgré tous ces risques, avoir des grosses fesses est devenu une obsession pour certaines femmes. Elles sont nombreuses à opter également pour les injections d’acide hyaluronique qui sont temporaires et moins coûteuses que la chirurgie esthétique. Cependant, la manière la moins invasive reste la technique de remodelage corporel qui permet de brûler de la graisse et de créer du muscle. Malgré son coût très élevé, cette technique cartonne aux Etats-Unis. Il faut faire environ quatre séances de trente minutes par semaine pour espérer avoir des résultats.

Alors, prêtes à sauter le pas ?

Plus sur le sujet

Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !