Brésil : ce père de famille est fan de modifications corporelles

Brésil : ce père de famille est fan de modifications corporelles
Pedro Kenso est un jeune Brésilien fan de modifications corporelles. Son apparence surprenante peut parfois lui poser quelques difficultés, notamment en public. Mais il a appris à vivre avec.

Comment réagiriez-vous si vous croisiez une personne dans la rue avec la langue fendue, les oreilles coupées ou des cornes sur la tête ? Avec de la surprise sans aucun doute. Ce ne sont pourtant que quelques-unes des modifications que Pedro Kenso a choisi d’expérimenter sur son corps.

Pedro Kenso ne regrette rien

Pedro Kenso est un jeune père de famille de 26 ans, qui vit à Brasilia, la capitale fédérale du Brésil. Il y a quelques années, il s’est lancé dans les tatouages. Son premier ? Lucia, le nom de sa mère sur son bras droit.

Puis, il a continué et a commencé à modifier son apparence, couvrant son corps de tatouages, y compris ses yeux. Il en a même fait son métier, puisqu’il est devenu tatoueur. Sa modification la plus douloureuse ?

La chose la plus douloureuse que j’ai jamais faite a été de me faire couper les oreilles. Je ne le regrette pas. Si je pouvais remonter dans le temps, je ferais encore plus de modifications.

Sur son compte Instagram, il a dévoilé un cliché avant-après, qui dévoile l’étendue de sa transformation.

 

Le plus dur à vivre pour lui, c’est sans doute le regard des gens, comme il l’explique au site Rumble.

Je suis très critiqué. Les gens me pointent du doigt, ils ont peur. Les gens présument que je suis toxicomane ou criminel, ils ont même peur de s’asseoir à côté de moi dans le bus.

Sa femme Vanessa pointe une autre difficulté, alors qu’ils vivent dans un pays très religieux.

Les gens nous jugent beaucoup quand nous marchons dans la rue, ils disent : ‘Oh mon Dieu, le diable’.

Pourtant, ce serait tout le contraire, les tatouages l’ont aidé à vaincre sa toxicomanie. Aujourd’hui, c’est un père de famille comblé.

L’image que les gens ont de lui est fausse, ils pensent qu’il est agressif. Les gens me demandent si j’ai peur de lui, alors qu’il est tellement affectueux,

regrette, Vanessa, la femme de Pedro Kenso.

Plus sur le sujet

Soyez le premier à commenter !

Répondre

Votre adresse email n'est pas publique.