Arrêtée à l’âge de 19 ans à cause de ses cheveux jugés trop longs

Arrêtée à l’âge de 19 ans à cause de ses cheveux jugés trop longs
Cette femme transgenre prend sa revanche après avoir été jetée en prison à cause de ses cheveux jugés trop longs.

Alors qu’elle était tout juste âgée de 19 ans, Pooya Mohseni a été interpellée dans un parc de Téhéran, en Iran. Selon les forces de l’ordre, la jeune femme transgenre était trop masculine et avait des cheveux beaucoup trop longs.

Mes cheveux n’étaient pas longs du tout. Si je les plaçais devant mon visage, ils m’arrivaient au milieu du nez.

a-t-elle raconté lors d’une interview accordée à Refinery29.

Pour sortir de prison, ses parents ont alors payé une forte amende. Ils ont également signé un document promettant de lui couper les cheveux à une longueur appropriée. Cependant, ils ont préféré lui faire quitter le pays et l’envoyer à New York.

Ses cheveux, sa fierté

Aujourd’hui âgée de 41 ans, Pooya Mohseni apparait dans la nouvelle campagne de la marque Pantene intitulée « Don’t Hate Me Because I’m #BeautifuLGBTQ », « Ne me détestez pas parce que je suis une belle LGBTQ », en français. Dans la vidéo, Pooya Mohseni raconte son arrestation. Cette dernière a d’ailleurs reçu de nombreux commentaires positifs de la part de personnes LBGTQ+ en Iran.

Depuis la révolution de 1979, les droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT) demeurent inexistants en Iran. D’ailleurs, les relations homosexuelles sont punies de peine de mort.

L’hétérosexualité est l’unique orientation sexuelle autorisée. Cependant, selon Wikipédia, les religieux iraniens ont récemment statué sur la transidentité. Ils autorisent désormais les interventions chirurgicales et d’autres traitements.

Plus sur le sujet

Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !