On a retrouvé le sosie du Bouddha rieur

On a retrouvé le sosie du Bouddha rieur
Voir le diaporama
1 Photos
On a retrouvé le vrai sosie du Bouddha rieur1
On a retrouvé le sosie du Bouddha rieur
On a retrouvé le vrai sosie du Bouddha rieur1

Un homme profite de sa ressemblance avec le Bouddha rieur pour gagner sa vie. Tout comme lui, il est chauve, il a un gros ventre et il passe ses journées à rire.

À moins que vous veniez d’une autre planète, il est impossible que vous ne connaissiez pas la figurine du Bouddha rieur. Appelé Budai, Pu-Tai, Hotei, ou Happy Bouddha pour les anglophones, il est la divinité du bonheur et de l’abondance.

Très populaires dans le monde, de nombreuses personnes utilisent sa représentation comme porte-bonheur. Il est généralement représenté avec un visage souriant, un gros ventre à l’air, chauve, des lobes d’oreilles très longs et portant un sac de toile ainsi qu’un bâton.

Un faux Bouddha plus vrai que nature

Alors quoi de mieux qu’une statue du Bouddha rieur ? Un Budai en chair et en os. En effet, un Chinois profite de sa ressemblance avec Bouddha rieur pour gagner sa vie.

Selon le site Ulyces, lors de sa personnification de Budai, l’homme contente de s’asseoir et de sourire. Les croyants qui assistent au spectacle le couvrent alors de billets. En plus de faire du théâtre de rue, le faux Bouddha est également invité par des sociétés chinoises afin de participer à des événements d’entreprise.

Dans la mythologie chinoise, l’estomac est considéré comme le siège de l’âme. Ainsi, le gros ventre de Budai représente son grand cœur. La légende dit qu’il mettait dans son sac les jouets en bois cassés que les enfants lui confiaient. Il les rapportait une fois réparés.

Plus sur le sujet

Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !