New York : Une mère séparée de son enfant à cause d’un bagel

New York : Une mère séparée de son enfant à cause d’un bagel
Contrôlée positive aux opiacés, une jeune maman s’est vue retirer son bébé après avoir mangé un bagel aux graines de pavot.

Juste après avoir accouché, Elizabeth Dominiguez, 29 ans, a été testée positive lors d’un test de dépistage de drogue. Selon le Daily Mail, la jeune américaine aurait été contrôlée positive à cause d’un bagel au pavot qu’elle avait mangé quelques heures plus tôt.

L’hôpital a immédiatement appelé les services de protection de l’enfance. La jeune femme a alors été assignée à une assistante sociale et privée de son enfant. Paniquée, elle a appelé son mari.

J’ai appelé mon mari en pleine panique. Je lui disais « Mais comment est-ce possible ? Je ne me drogue pas ! »,

a-t-elle expliqué à WKBW.

Une erreur traumatisante

Selon Parole de Mamans, l’équipe médicale a ensuite réalisé un test sanguin. Cependant, elle n’a retrouvé aucune trace d’opiacés dans l’organisme du petit garçon. Le responsable du dossier a fini par classer l’affaire, après avoir réalisé qu’il s’agissait bel et bien d’un cas très rare d’intoxication aux graines de pavot.

Les graines de pavot proviennent du pavot à opium avec lequel est fabriqué la morphine. Lorsque les graines sont très concentrées en substance active, et/ou que l’on en a ingéré en grande quantité, il est possible d’être testé positif aux opiacés.

Plus sur le sujet

Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !