Le Popeye russe se fait mettre KO lors d’un concours de gifles

×
Champion du monde, Vasili Kamotski a mis KO le Popeye russe lors d’un concours de distributions de baffes.

Vassily Kamotsky a remporté le premier tournoi de distribution de gifles en mars 2019. Cette compétition très particulière a eu lieu à Krasnoïarsk, en Sibérie. Agriculteur de profession, le Russe a alors empoché 400 euros pour sa victoire.

Le week-end dernier, le fermier de 28 ans a croisé le chemin de Kirill Tereshin. Également originaire de Russie, le jeune homme de 21 ans est connu pour s’injecter un produit extrêmement dangereux dans les bras pour faire gonfler ses biceps. Gavé de synthol, il a ainsi obtenu 25 centimètres de tour de bras en quelques mois. Au final, il n’a aucune force et ses biceps sont remplis d’air, rapporte GentSide.

Assommé lors d’un concours de gifles

Malheureusement, la gonflette ne lui a pas servi à grand-chose. En effet, lorsque Kirill Tereshin a claqué le champion du monde, celui-ci n’a pas titubé. Cependant, lorsque Vassily a giflé le « Popeye russe », celui-ci est tombé à la renverse. Toute la scène a bien évidemment été filmée et partagée sur les réseaux sociaux.

Les règles d’un championnat de gifles sont assez simples. En effet, il est interdit d’éviter les coups et il faut obligatoirement regarder son adversaire dans les yeux. Le match s’arrête quand il y a un KO ou quand un des adversaires refuse de continuer.

Plus sur le sujet

Le Popeye russe se fait mettre KO lors d’un concours de gifles
Voir le diaporama
1 Photos
Kirill Tereshin
Le Popeye russe se fait mettre KO lors d’un concours de gifles
Kirill Tereshin

Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !