Argentine : Un animateur anti-féministe a reçu une condamnation parfaite !

Argentine : Un animateur anti-féministe a reçu une condamnation parfaite !
En Argentine, un célèbre animateur radio prononce régulièrement des attaques verbales contre les féministes. La justice décide de le condamner à une peine quelque peu spéciale.

Baby Etchecopar est l’animateur de l’émission El Angel del Mediodia, ou L’Ange de midi, sur Radio 10. Bien que son émission cartonne, l’animateur a un gros défaut : c’est un misogyne.

L’animateur est condamné à « supporter » les féministes sur sa radio pendant 5 mois

La justice décide alors de le condamner pour son comportement, comme le rapporte Le Monde.

Toutefois, sa « condamnation » est quelque peu particulière. En effet, la justice l’a condamné à recevoir des féministes pendant cinq mois dans son émission. De plus, l’animateur devra leur céder le micro pendant dix minutes par semaine. De quoi lui faire changer d’avis sur les femmes !

Mais ce n’est pas tout.

Effectivement, le temps que les féministes occuperont sur le plateau ne devra pas être coupé par des spots publicitaires. Mais le mieux, c’est que le journaliste devra faire entièrement preuve de silence pendant toute l’intervention des féministes. En d’autres termes, il ne devra pas interrompre la parole de ses invitées ni les critiquer et encore moins commenter leur intervention. Il ne devra pas non plus ajouter un mot tant que le temps de parole des féministes ne sera pas écoulé.

Il versera également un don à une association de charité

Le Monde ajoute que Baby Etchecopar n’aura pas non plus intérêt, pendant un an, à prononcer des propos injurieux ou offensants envers les femmes. Pour finir, il devra verser un don de 15.000 pesos, soit 350 euros, à l’association catholique de charité Caritas.

Le procureur Federico Villalba Diaz, dans des propos rapportés par Le Monde, a expliqué les motivations de cette « peine » :

Il m’a semblé important que les auditeurs de Baby Etchecopar puissent écouter d’autres voix et d’autres explications, différentes de celles dont ils ont l’habitude. C’est une idée non punitive, mais qui vise a amélioré la tolérance.

En tout cas, nous espérons que cette punition permettra à Baby Etchecopar de comprendre que s’en prendre aux femmes n’est pas – ou n’est plus – anodin.

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !