Australie : elle frôle la mort à cause de cotons-tiges !

Australie : elle frôle la mort à cause de cotons-tiges !
Les cotons-tiges sont parfois loin d'être des accessoires innocents. Cette australienne en a fait l'amère expérience.

Se laver les oreilles est devenu un geste souvent mécanique, que l’on apprend dès le plus jeune âge. Si le plus souvent on utilise des cotons-tiges pour retirer l’excédent de cérumen, pour une femme en Australie, ce geste aurait bien pu se révéler fatal.

Les bactéries avaient commencé à attaquer l’os crânien

Cette femme s’est donc rendue compte un jour qu’elle commençait à moins bien entendre d’une oreille que de l’autre.

Je souffrais de perte auditive et d’un bruit exaspérant dans mon oreille gauche pendant des années. J’avais aussi mal aux oreilles.

confie-t-elle au média That’s Life.

Inquiète, elle va donc chez le médecin qui découvre qu’elle souffre d’une infection à l’oreille. Toutefois, le recours aux antibiotiques ne permet pas de trouver de solution. Pire encore, du sang sort de ses oreilles.

Après de nombreux examens, un ORL lui apprend alors qu’elle souffre de « surdité modérée à l’oreille gauche » après avoir eu recours de façon abusive aux cotons-tiges. Concrètement, des fibres de coton étaient restées coincées dans son oreille et des bactéries avaient commencé à attaquer l’os crânien.

Les chirurgiens ont dû reconstruire mon conduit auditif et extraire le tissu touché au cours d’une intervention chirurgicale.

détaille la patiente.

Selon le chirurgien, si elle avait attendu plus longtemps, elle aurait pu mourir.

Plus sur le sujet

Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !