Sid Ahmed Ghlam : « Je ne me sens pas prêt »

Sid Ahmed Ghlam : « Je ne me sens pas prêt »

Ce dimanche, la France a déjoué un nouvel attentat qui devait être perpétué par Sid Ahmed Ghlam, un étudiant en informatique de 24 ans. Arrêté à temps après que la police ait découvert de nombreuses armes dans sa voiture et à son domicile. La perquisition a dévoilé des contacts avec un complice.

Sid Ahmed Ghlam était, a priori, sous le contrôle d’un autre homme lié à la Syrie. En contact avec lui sur Facebook, il aurait avoué hésiter. Selon les informations de M6, il aurait tenu ces propos à destination de son compère.

Je ne me sens pas prêt.

Ce message date de la veille de son arrestation. L’objectif était de perpétuer ces attentats dans une ou deux églises de Villejuif, en banlieue parisienne. Sid Ahmed Ghlam s’était blessé à la jambe, ce qui a permis son arrestation. Interrogé par les enquêteurs, il a affirmé s’être blessé en souhaitant se séparer de ses armes.

Plus sur le sujet

Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !