Andreas Lubitz : Des onglets troublants sur son iPad

Andreas Lubitz : Des onglets troublants sur son iPad

Cela fera bientôt un mois qu’un Airbus A320 s’est écrasé contre le Massif des Trois-Evêchés dans les Alpes françaises. La compagnie Germanwings et sa propriétaire, Lufthansa, sont dans le viseur des observateurs puisque le copilote est l’unique suspect de ce crash. L’étau se resserre autour de lui.

Andreas Lubitz avait prémédité son coup, c’est désormais une certitude. De nombreux indices sont venus nourrir cette théorie ces dernières semaines, notamment une personnalité dépressive et les recherches effectuées sur son ordinateur. L’étude sur sa tablette est allée dans le même sens.

En ouvrant l’iPad d’Andreas Lubitz, les enquêteurs sont tombés sur des onglets troublants : le copilote de la Germanwings avait recherché des informations sur le MH370, vol dont on n’a jamais retrouvé la trace, ainsi que sur le crash d’un vol du Mozambique de la compagnie LAM. Sur ce dernier, le commandant de bord avait fait écraser l’avion, comme on soupçonne Andreas Lubitz de l’avoir fait lors de ce vol Barcelone-Düsseldorf.

Après l’analyse des boîtes noires et notamment celles enregistrant les conversations des pilotes, les enquêteurs avaient déjà l’assurance que le copilote avait mené l’avion droit sur la montagne. Les quelques doutes qui persistaient quant à son état de conscience à ce moment précis semblent désormais levés…

Plus sur le sujet