Chronique People : Loana, la descente aux enfers d’une star de la télé-réalité

Chronique People : Loana, la descente aux enfers d’une star de la télé-réalité
Voir le diaporama
3 Photos
Chronique people : Loana, la descente aux enfers d’une star de la télé-réalité
Chronique People : Loana, la descente aux enfers d’une star de la télé-réalité
Chronique people : Loana, la descente aux enfers d’une star de la télé-réalité

Chronique people : Loana, la descente aux enfers d’une star de la télé-réalité
Chronique People : Loana, la descente aux enfers d’une star de la télé-réalité
Chronique people : Loana, la descente aux enfers d’une star de la télé-réalité

Chronique people : Loana, la descente aux enfers d’une star de la télé-réalité
Chronique People : Loana, la descente aux enfers d’une star de la télé-réalité
Chronique people : Loana, la descente aux enfers d’une star de la télé-réalité

Cendrillon des temps modernes, Loana a vu son compte de fées virer au cauchemar. Adulée par des centaines de fans, la gagnante de la première édition de Loft Story se sent pourtant plus seule que jamais. Très vite, la jeune femme sombre dans la dépression. Retour sur le parcours chaotique de la première star de la télé-réalité en France.

Cela aurait pu être un conte de fées moderne… Malheureusement, la belle histoire a vite tourné au cauchemar. 2001 : Loana remporte la première édition de Loft Story. La France entière tombe sous le charme de cette ancienne gogo-danseuse venue de Cannes. Sous le feu des projecteurs, Loana voit sa vie complètement chamboulée suite à sa participation au Loft. Acclamée comme une star de cinéma, Loana devient très vite un personnage médiatique.

On se souvient encore de la jeune femme le soir de sa victoire, installée à l’arrière d’un véhicule, en train de défiler sur les Champs-Elysées. Un accueil digne d’un champion du monde de football. Projetée de l’ombre à la lumière, la jeune femme multiplie les projets. Loana se lance dans la chanson avant de tenter sa chance dans le monde de la mode. Mannequin pour Jean-Paul Gaultier, la jolie blonde prête également son nom à une collection de vêtements signée La Halle.

Alors que tout le monde s’arrache Loana, cette dernière est sur tous les fronts… Oui mais voilà, sous ses allures de bimbo se cache une jeune femme fragile. Loana cache ses blessures du passé… qu’elle évoque notamment dans son autobiographie, Elle m’appelait Miette. Malgré l’amour du public, Loana se sent seule, comme elle le confiait en 2014, lors d’un reportage pour le magazine Révélations, diffusée sur la chaîne 23. La jolie blonde expliquait à l’époque :

Quand on fait des concerts avec 8.000 personnes, ça nous remplit de bonheur, on a beaucoup de choses, mais lorsque c’est fini, on rentre à la maison ou à l’hôtel et on se retrouve seule dans une chambre. Et on ne sait pas qui appeler. On est sur un lit, seule avec une télé.

Une solitude qui la pousse à vouloir mettre fin à ses jours à plusieurs reprises. Exit les soirées branchées parisiennes, Loana se retrouve en Une de la rubrique faits divers. Alcool, médicaments… Loana sombre dans la dépression. L’ancienne bimbo enchaîne les tentatives de suicides. Seule, Loana rêve du grand amour, mais son chemin ne croise que celui d’hommes violents.

En plus de ses nombreuses déceptions amoureuses, Loana souffre également d’avoir perdu la garde de sa fille Mindy, née en 1998, soit quelques années avant sa participation au Loft. Alors que la fillette a été confiée à son père, Loana a récemment tenté de renouer le contact… En vain, comme elle l’expliquait en 2014 dans les colonnes du magazine Ici Paris. L’ex-lofteuse confiait à l’époque :

J’avais rétabli un lien sur Facebook mais elle a fini par me dire qu’elle ne voulait plus de contact avec moi parce que je n’ai jamais été là pour elle.

Un nouveau coup dur pour Loana qui a également pris beaucoup de poids ces dernières années. La bimbo blonde est aujourd’hui méconnaissable, ce qui n’est pas sans inquiéter ses fans. Ancien sex-symbol, Loana avouait également à nos confrères de Ici Paris ne plus supporter son image. Et d’ajouter :

Je mange peu et je gonfle à vue d’œil, c’est horrible. Ce sont les antidépresseurs qui font grossir mon corps et sans eux, je suis mal dans ma tête. C’est un cercle vicieux.

Après une année 2014 compliquée, qui a été marquée par le décès de son beau-père, Loana doit faire face à une nouvelle épreuve en décembre 2014. En effet, le magazine Closer rapportait à l’époque que l’ex-Lofteuse était rentrée dans une maison de repos afin de se remettre de cette mauvaise passe.

La fin du tunnel ? Marraine de la dernière édition de La nuit des Publivores, Loana multiplie aujourd’hui les interviews. L’ex-Lofteuse l’assure, elle a décidé de reprendre sa vie en main. Pour cela, elle a n’a pas hésité à faire appel à un coach, afin de l’aider à perdre du poids. Une collaboration qui porte déjà ses fruits, comme elle l’assure dans les colonnes du magazine Télé Loisirs, où elle a récemment déclaré :

Je dois encore perdre une vingtaine de kilos. Mais j’en ai déjà perdu 30. J’ai arrêté tout ce qui est light et tout ce qui est gras. Faire des repas équilibrés, ça marche. Mais ce qui marche le mieux, c’est d’être bien dans sa tête. J’ai mon jean test dans mon placard. Je ne sais pas si je rentrerais dedans un jour, mais j’espère toujours. On en reparle dans 6 mois ?

Alcool, médicaments… Loana l’assure, elle a tout arrêté. Pour cela, elle peut compter sur le soutien de son compagnon, Fred. Plus heureuse que jamais aux côtés de son cher et tendre, Loana ne cache pas qu’elle rêve aujourd’hui de pouponner… sans doute pour connaître les joies de la maternité qu’elle n’a jamais connues avec sa fille Mindy. Plus déterminée que jamais, l’ancienne bimbo souhaite également revenir sous les feux des projecteurs et se lancer dans une carrière d’animatrice télé… Un nouveau départ pour la star de télé-réalité ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
1 commentaire

Chante comme si personne ne t'entendait !