R. Kelly : Redoutant un suicide, la police débarque chez le chanteur

R. Kelly : Redoutant un suicide, la police débarque chez le chanteur
Accusé d'agressions sexuelles aggravées et de pédophilie, le chanteur R. Kelly est dans la tourmente. Le chanteur a récemment vu la police débarquer chez lui, à la suite d'un appel évoquant un possible suicide.

Alors qu’il est accusé d’agressions sexuelles depuis près de vingt ans, R. Kelly a de nouveau été accablé par le documentaire Surviving R. Kelly, diffusé début janvier aux États-Unis. Dans ce dernier, plusieurs victimes témoignent des sévices que le chanteur de 52 ans leur a infligés.

Lâché par sa maison de disque, inculpé puis relâché sous caution, l’interprète d’I believe I can fly continue malgré tout de clamer son innocence. Ses deux compagnes, respectivement âgées de 21 et 23 ans, ont également pris sa défense et assuré qu’elles ne sont en rien ses « esclaves sexuelles ».

Ces interventions n’ont absolument pas endiguer la polémique autour des agissements de R. Kelly. Le musicien fait notamment face à une nouvelle accusation de viol et a récemment effrayé les forces de l’ordre de Chicago. Craignant un suicide collectif entre le chanteur et ses deux petites amies, la police est en effet intervenue à son domicile.

La police de Chicago reçoit un appel alarmant à propos de R. Kelly

Une personne aurait contacté les autorités américaines pour les prévenir que le chanteur accusé d’agression sexuelle sur quatre jeunes femmes, dont trois mineures, aurait passé « un pacte de suicide » avec ses deux compagnes.

Alarmée par cet appel, la police a fait le déplacement jusqu’au domicile de R. Kelly, dans la Trump Tower de Chicago. Sur place, les membres des forces de l’ordre ont pu constater qu’il n’y avait aucun danger. Dans un communiqué transmis à People et cité par 20 Minutes, la police de Chicago a en effet déclaré :

La police, sur place, a fait une vérification pour s’assurer que tout allait bien et cet incident n’a rien de sérieux.

L’avocat de R. Kelly a de son côté réagi avec fureur à cette fausse rumeur, en affirmant :

C’est choquant que qui que ce soit puisse apporter la moindre crédibilité à tout ça.

Ce n’est cependant pas la première fois qu’un « pacte de suicide » est évoqué à propos du chanteur. Lizzette Martinez, l’une de ses accusatrices, a en effet expliqué que R. Kelly a l’habitude de le passer avec les femmes desquelles il se rapproche.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !