René Angélil : Les funérailles nationales créent le scandale à Montréal

René Angélil : Les funérailles nationales créent le scandale à Montréal

Les funérailles nationales qui auront lieu pour René Angélil le vendredi 22 janvier font polémique. Les Canadiens se demandent qui va payer la facture et pourquoi le mari de Céline Dion a le droit à un tel honneur.

René Angélil est décédé le jeudi 14 janvier dans sa résidence de Las Vegas à l’âge de 73 ans. Il souffrait d’un cancer de la gorge depuis 1998. A l’annonce du décès de l’impresario le plus célèbre au monde, de nombreux fans ont été émus mais aussi des dirigeants du gouvernement canadien. Ainsi, il a été décidé que le vendredi 22 janvier des funérailles nationales seraient organisées pour le mari de Céline Dion. C’est le premier ministre Philippe Couillard qui a proposé ce geste à Céline Dion. Evidemment, la famille de René Angélil a accepté. Oui sauf que voilà, cette attention ne plait pas à tout le monde.

Selon le journal La Presse+  les réactions de la population suite à l’annonce de ces funérailles nationales sont pour le moins négatives.

Pourquoi un tel honneur ? Et pourquoi des funérailles nationales plutôt qu’officielles (qu’on appelle « civiques ») ou privées ?

Telle est la question que se pose la revue.

Evidemment, tout le monde se demande au Canada qui va payer la facture…

L’enterrement de René aura lieu en la Basilique Notre-Dame de Montréal, là où il a épouse Céline Dion en 1994.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
2 commentaires

Chante comme si personne ne t'entendait !