Laurence Boccolini dévoile ce qu’elle « ne peut pas faire » avec sa fille à cause de sa maladie

Laurence Boccolini dévoile ce qu’elle « ne peut pas faire » avec sa fille à cause de sa maladie
Atteinte de polyarthrite rhumatoïde depuis plusieurs années, Laurence Boccolini voit son quotidien être régulièrement perturbé par les douleurs aigües provoquées par la maladie. L'animatrice a par exemple dû renoncer à certaines activités avec sa fille, comme elle l'a récemment expliqué lors d'un entretien.

Depuis plusieurs années, Laurence Boccolini est atteinte de polyarthrite rhumatoïde, maladie qui déforme et affecte progressivement les articulations. Si elle était jusque-là restée extrêmement discrète sur cette pathologie, l’animatrice a décidé de briser le silence en mars dernier.

À plusieurs reprises, Laurence Boccolini a évoqué ce mal qui la ronge et qui provoque des douleurs intenses. Lors d’un entretien accordé à nos confrères de Télé-Loisirs en août dernier, l’ancienne présentatrice de Money Drop déclarait notamment :

La polyarthrite rhumatoïde peut être très violente, notamment lors des périodes de crise. Elle touche toutes les articulations, et pas seulement les mains.

Une maladie qui impacte directement sa relation avec sa fille

Maman d’une petite Willow, sa fille de 5 ans avec laquelle elle est très complice, Laurence Boccolini doit par ailleurs renoncer à certaines activités avec elle. C’est ce qu’elle a récemment assuré aux journalistes de Gala, lors d’une interview réalisée à l’occasion de son retour sur TF1 dans Big Bounce, la course de trampoline et Le Grand concours des humoristes.

Au cours de son entretien pour le magazine actuellement en kiosque, Laurence Boccolini a d’abord expliqué que Willow « s’en fout complètement » de sa maladie. Néanmoins, cette dernière provoque quelques complications entre elles. L’animatrice a en effet ajouté à ce sujet :

Elle sait qu’il y a certaines choses que je ne peux pas faire. Je n’ai plus beaucoup de sensations dans les mains. Donc, quand je lui fais des couettes le matin, je lui fais mal parce que j’ai dû mal à tirer l’élastique. Ou que lorsque j’ai mal au dos, je ne peux pas la porter.

Malgré ces difficultés quotidiennes, Laurence Boccolini demeure extrêmement proche de sa fille, qu’elle emmène sur les plateaux de ses émissions. L’animatrice a ainsi affirmé à propos de la petite Willow :

Elle connaît le plateau de Money Drop par cœur, parce qu’elle y allait dès sa naissance. Elle connaissait toute l’équipe technique. […] On l’a emmenée sur Big Bounce où elle a été à mourir de rire parce qu’elle était à fond derrière les candidats.

Ces nouvelles confessions rappellent à quel point Laurence Boccolini est déterminée à ce que sa maladie affecte le moins possible sa vie, à commencer par sa proximité avec sa fille.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !