Joey Starr : Surpris par les caméras de surveillance en train de se frapper lui-même

Joey Starr : Surpris par les caméras de surveillance en train de se frapper lui-même

Joey Starr avait retrouvé son calme ces dernières années, si l’on oublie les quelques actes violents effectués pendant cette période. Parmi ceux-ci, une altercation en sortant d’une boîte à Liège en avril 2013. Les caméras de surveillance ne plaident pas en sa faveur.

Le rappeur devenu acteur à grand succès risque d’avoir de nouveaux ennuis. Si dans son passé il n’a pas manqué de faire des séjours en prison, il avait retrouvé une belle cote de popularité. Malgré tout, certaines soirées se déroulent mal, comme à Liège il y a maintenant bientôt deux ans.

Interpellé par la police belge pour cette altercation, il les avait accusé de l’avoir violenté avec une grande intensité. Une défense inattendue, mais qui était légitime au vu des marques qu’il portait sur son corps, de sa tête à ses mains. Sauf que voilà, les caméras de surveillance ont dévoilé des faits improbables.

On y voit en effet Joey Starr se donnant des dizaines de coups afin de laisser croire qu’on l’a frappé. Il aurait donné 70 coups de tête dans une vitre en plexiglas pour donner du crédit à sa théorie ! Il aurait rajouté quelques coups de poings contre une porte et un mur, dans le même but.

Absent lors de l’audience, Joey Starr a vu son procès renvoyé au 29 avril.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
1 commentaire

Chante comme si personne ne t'entendait !