Booba cambriolé : Son incroyable offre afin de récupérer son ordinateur…

Booba cambriolé : Son incroyable offre afin de récupérer son ordinateur…
Victime d’un cambriolage, Booba a promis une très grosse prime à la personne qui retrouvera et lui ramènera son ordinateur. Et pour cause : celui-ci contenait un dossier très précieux pour le rappeur !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Booba a connu des temps meilleurs. Le dimanche 9 décembre 2018, le rappeur a effectivement annoncé qu’il s’était fait cambrioler. Selon les détails fournis par Closer, Booba aurait été victime d’un vol par effraction. Le montant du butin emporté par le ou les voleur(s) ne serait pas moins de 450.000 euros. En effet, le(s) cambrioleur(s) s’est/ se sont emparé(s) de montres de luxe, de lunettes de soleil de marque et de matériel multimédia.

Le rappeur tient à son ordinateur

Quelques jours après cet incident, Booba a de nouveaux posté un message sur Instagram. Cette fois-ci, il demande l’aide de ses fans pour retrouver son ordinateur et promet une coquette somme à la personne qui le lui rapporterait. Voici le contenu du message posté le mercredi 12 septembre 2018 en légende d’une photo du personnage de Goldorak :

J’offre 20.000 Euros à celui ou celle qui me rapportera mon laptop (ordi) et DM moi d’un faux compte pour pas t’faire péter imbécile !!! J’allais sortir un triple album pour niquer couilles de bois vous m’avez niqué ma vie.

Booba voulait sortir un triple album

On sait maintenant pourquoi Booba ne s’est pas contenté de s’acheter un nouvel ordinateur. Ce n’était certainement pas faute de moyens, mais parce que cet ordinateur, celui embarqué par le(s) voleur(s), contenait ses chansons. Le rappeur comptait donc sortir un triple album

Cependant, Booba a bien pris le soin de prévenir le(s) voleur(s). Qu’il n’utilise pas sa vraie identité pour entrer en contact avec lui !

Rappelons que cette année 2018 n’a pas été particulièrement réjouissante pour le rappeur. Le mercredi 1er août 2018, il faisait les gros titres à cause d’une violente bagarre avec le rappeur Kaaris dans un hall de l’aéroport d’Orly. Le mardi 9 octobre 2018, il a été condamné à 18 mois de prison avec sursis et une amende de 50.000 euros sur les chefs d’accusation de violences volontaires, de destruction et de dégradation.

Cependant, il y a quelques jours,  le rappeur a marqué son retour avec le clip Petite fille qui fait déjà le buzz sur Internet.

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !