Béatrice Dalle : La comédienne revient sur son soutien polémique à Rédoine Faïd

Béatrice Dalle : La comédienne revient sur son soutien polémique à Rédoine Faïd
Après avoir félicité Rédoine Faïd pour son évasion "extraordinaire" du 1er juillet dernier, Béatrice Dalle est revenue pour France Inter sur ses propos qui ont choqué.

Alors qu’elle vient de témoigner son soutien à son amie Asia Argento, accusée d’agression sexuelle sur mineur, Béatrice Dalle est revenue sur une toute autre polémique.

Un goût pour le scandale

La comédienne de 53 ans s’est fait connaître dans le film 37°2 le matin au côté de Jean-Hugues Anglade, et pour ses nombreuses frasques, dont sa relation tumultueuse avec le rappeur JoeyStarr.

De ses confidences sur sa consommation de chair humaine dans une morgue, au vol de bijoux pour lequel elle a été condamnée en 1992, en passant par sa consommation de cocaïne, en matière de scandales, l’actrice n’est pas en reste.

Admiratrice de Rédoine Faïd

Invitée dans l’émission Boomerang sur France Inter ce lundi, la comédienne au sourire légendaire s’est confiée sur des propos qu’elle a tenu au début du mois de juillet, suite à l’évasion du criminel Rédoine Faïd. Évadé de la prison de Réaux (Seine-et-Marne) en hélicoptère le 1er juillet dernier, le malfrat toujours introuvable avait été applaudi par Béatrice Dalle.

Bravo Rédoine Faïd toute la France est avec toi enfin moi en tout cas c’est sûr… […] Bordel je vais danser le MIA pendant des heures pour fêter ça.

Avait écrit l’interprète sulfureuse, avant de préciser à ses éventuels détracteurs qui viendraient lui faire la morale, « allez bien vous faire foutre ».

Béatrice Dalle : La comédienne revient sur son soutien polémique à Rédouane Faïd

Reprise par le Syndicat de défense des policiers municipaux

Le Syndicat de défense des policiers municipaux avait tenu à lui répondre personnellement. Dans une lettre ouverte, le SDPM a interpellé l’actrice, lui rappelant que Rédoine Faïd avait tué la mère d’un petit garçon, qui ne la reverra plus qu’en photos.

Non, la France n’est pas derrière Rédoine […] ne rabaissez pas la France à cette monstruosité. Tous les jours, des femmes et des hommes se battent pour que cette vermine ne se répande pas. Et soyez heureuse que si un jour, elle arrache l’un de vos proches, l’on ne vous dise pas: ‘vous rigoliez, et bien dansez maintenant’.

Un message fort destiné à montrer le décalage entre la légèreté de Béatrice Dalle et la gravité des actes commis par le malfaiteur.

Elle se justifie sur France Inter

Face à ces critiques, la comédienne avait supprimé sa publication. Pour Boomerang, l’amie de Gérard Depardieu est revenue sur ses propos :

J’ai vu une évasion extraordinaire et spectaculaire donc j’ai posté un truc. Après je ne savais rien de l’histoire […]. Évidemment je ne suis pas du côté d’un mec qui tue des gens, j’ai simplement trouvé cette évasion hallucinante.

A t-elle admis au micro d’Augustin Trapenard.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !