Agathe Auproux revient sur son combat contre le cancer : « J’étais dans une négation totale »

×
Ce jeudi 14 mars, Agathe Auproux est revenue sur son combat contre le cancer dans Balance ton post. La chroniqueuse a notamment expliqué les raisons pour lesquelles elle avait dans un premier temps gardé le secret.

Ce lundi 4 mars, Agathe Auproux a révélé sur son compte Instagram être atteinte d’un cancer. Un lymphome exactement. Une nouvelle qui a attristé ses collègues de Touche pas à mon poste et Balance ton post, qui se sont empressé de la soutenir sur les réseaux sociaux.

« ça devenait complètement schizophrénique »

Après un mois d’absence, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs étaient de retour dans Balance ton post ce jeudi 14 mars. L’occasion pour Agathe Auproux de s’exprimer sur son cancer à la télévision. La jeune femme a donné quelques détails notamment sur le moment où les médecins ont diagnostiqué la maladie.

J’ai fait mes premiers examens en septembre. On a eu un début de diagnostic en octobre/novembre, et on a commencé le protocole de soins mi-décembre.

Atteinte d’un lymphome, la chroniqueuse a continué à donner quelques détails sur le plateau. Elle est revenue sur les raisons qui l’ont poussé à garder le secret.

Je voulais absolument que personne ne soit au courant, car je m’étais dit que ça allait être peut-être plus simple à gérer. Je m’attendais forcément à des articles ou des réactions que je n’avais pas envie d’appréhender ou de recevoir. J’en parlais très peu, voire jamais. Et au fur à mesure du traitement qui est assez lourd mais que je vis très bien, ça devenait complètement schizophrénique. J’étais dans une négation totale de la maladie. Je me persuadais que je n’étais pas malade, et je vivais une espèce de double vie en dehors de l’hôpital. Ça devenait compliqué à gérer pour moi.

a-t-elle déclaré, avant de se décider de révéler la vérité à ses abonnés sur Instagram.

D’ailleurs la jeune femme de 27 est revenue sur ce long message qu’elle a écrit en légende de clichés d’elle se trouvant à l’hôpital.

J’ai écrit ce petit texte, que j’ai envoyé à ma mère, qui était bien sûr au courant et qui me soutient depuis le début (…), à ma meilleure amie et à Cyril, évidemment.

Si Agathe Auproux expliquait qu’elle « n’allait pas mourir », elle a tout de même souhaité apporter quelques fragments de son combat.

J’ai perdu énormément de cheveux. Pour les gens qui ne me connaissent pas, ou à la télé, ça ne se voit pas, mais moi je sais que je me réveille dans un amoncellement de cheveux, tous les jours, que je passe l’aspirateur toutes les dix minutes. Je sentais que ça allait avoir des répercussions peut-être physiques. C’était beaucoup plus sain de l’assumer, c’était devenu malsain de le dissimuler coûte que coûte. Je l’ai fait sans y réfléchir trop.

Des révélations qui pour elles permettent de « briser un tabou ».

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !