Quand une baby shower cause un gigantesque incendie

Un garde-frontière américain a eu un très mauvaise idée pour célébrer le fait qu'il allait avoir un enfant. Son idée a lancé un grand incendie...

On pourrait parler de « très grosse boulette » ou encore « d’idée fumeuse ». Dans tous les cas, une chose est sûre, cette affaire servira de leçon à Dennis Dickey.

20 000 hectares partent en fumée

Les faits remontent à 2017. Ce jour-là, cet habitant de l’Arizona qui travaille à la police des frontières organise une petite fête pour annoncer le sexe de son futur bébé. Le concept ? Il tire sur une cible. Celle-ci explose et révèle une poudre bleue qui se répand un peu partout. Une manière originale d’annoncer qu’il s’agit d’un garçon.

L’histoire aurait pu en rester là . Oui mais voilà. Cela a causé un incendie majeur. 20 000 hectares de forêt sont partis en flamme dans l’incendie qui s’est déclenché ensuite. 800 pompiers ont été mobilisés pendant une semaine pour éteindre les flammes. L’addition se révèle plutôt salée avec 8,2 millions de dollars de frais.

L’homme avait très vite reconnu ses torts dans l’affaire. Mais grâce à l’Arizona Daily Star, un journal local, on peut désormais découvrir en vidéo le début de la catastrophe.

Moindre mal pour Dennis Dickey, il a seulement été condamné à 220 000 dollars d’amende. Le juge a sans doute tenu compte de ses regrets. Il avait parlé de la fête durant le procès comme « un des pires jours » de sa vie.

 

Plus sur le sujet