Yann Moix face au CSA après ses propos sur les policiers

Yann Moix face au CSA après ses propos sur les policiers
Le CSA a reçu plus de 2.000 plaintes concernant les propos de Yann Moix sur les policiers dans Les Terriens du dimanche sur C8. Des sanctions contre la chaîne sont envisagées.

Après avoir tenus des propos chocs sur les policiers au cours de l’émission Les Terriens du dimanche sur C8, Yann Moix a été largement critiqué de toutes part. En effet, alors qu’il s’était fait le porte-parole des migrants, il a créée la polémique en qualifiant les policiers « de trouillards ». Accusant en direct à la télévision les policiers de « se victimiser » et de « chier dans leur froc » face à l’insécurité. Ou encore n’ayant pas « les couilles d’aller dans des endroits dangereux ».

Les policiers révoltés et 2.000 plaintes

Depuis, la polémique n’en finit plus d’enfler et les policiers sont vent debout. Maggy Biskupski, une policière de la BAC a même exhorté Gérard Collomb à porter plainte. Pour elle :

Le fond de commerce de Yann Moix, c’est la méchanceté gratuite. On ne peut pas laisser une personne déverser autant de haine contre la police nationale. On ne peut pas laisser ça sans réponse.

Avant cela, le syndicat Alternative police CFDT a saisi le CSA samedi 22 septembre. En outre, il a déposé une plainte ce lundi 24 septembre.

Or dans le même temps, plus de 2.000 plaintes, ont été reçues par le CSA. Interrogée sur BFMTV sur l’éventualité de sanctions contre C8, Mémona Hintermann, membre du CSA, a estimé que « ce n’est pas exclu du tout ».

Coutumier des phrases chocs

Si Yann Moix fait le buzz avec ces attaques contre les policiers, l’écrivain n’en est pourtant pas à sa première polémique. En effet, autrefois chroniqueur d’On n’est pas couché le samedi soir, il n’hésitait pas à tirer à boulets rouges sur les invités…

Houellebecq, c’est le droopy des partouzes…Mélenchon c’est Pétain à l’envers.

Ce qui lui valait environ 200 lettres d’insultes par jour. Pourtant, cette fois Yann Moix a tenu à revenir sur ses déclarations :

Je sais que les policiers sont souvent abandonnés par les politiques et que beaucoup sont courageux. La police travaille dans des conditions difficiles et précaires. On leur alloue peu d’argent (…) Tout cela je le sais, tout le monde le sait, c’est l’évidence.

A ainsi écrit Yann Moix dans un message lu par Cyril Hanouna ce lundi 24 septembre dans Touche pas à mon poste.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :