#TPMP : Isabelle Morini-Bosc vole au secours de Capucine Anav

#TPMP : Isabelle Morini-Bosc vole au secours de Capucine Anav
Dans la tourmente depuis les révélations de Cyril Hanouna sur sa tricherie, Capucine Anav peut compter sur le soutien d'Isabelle Morini-Bosc. La journaliste n'a pas hésité à voler à son secours.

Ouh la tricheuse ! Aux commandes de son premier prime, Capucine Anav s’était bien gardée de révéler qu’elle avait triché afin de parvenir à ses fins. Malheureusement pour l’ex de Louis Sarkozy, elle a été démasquée par Cyril Hanouna. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’animateur de Touche pas à mon poste était particulièrement énervé d’avoir été ainsi dupé ! D’ailleurs, il s’apprête à sanctionner la jolie brune.

Heureusement, Capucine Anav peut compter sur le soutien d’Isabelle Morini-Bosc. C’est grâce à la complicité de la journaliste que la demoiselle a pu réaliser son rêve. Interrogée par nos confrères de Télé Loisirs, la journaliste est revenue sur cet incident :

Elle avait la boite n°2 et moi la n°1. A un moment donné, j’ai entraperçu Capu­cine chan­ger de boite. Je me souviens lui avoir dit : ‘Ben dis donc, t’es pas gênée’. Et elle m’a répondu : ‘Je t’en prie. C’est mon rêve. Toi, tu t’en fiches d’un prime’. Je lui ai alors dit : ‘Ah ! oui, abso­lu­ment’.

“Capu­cine n’est pas une menteuse  !”

Capucine Anav jure avoir entendu une conversation alors qu’elle se rendait aux toilettes. Pourtant, sur les images diffusées dans Touche pas à mon poste, on la voit montrer un SMS à Isabelle Morini-Bosc. Cette dernière confie :

Je suis infou­tue de me souve­nir ce que c’était […] Mais ce dont je suis sûre, c’est que ce n’était pas quelqu’un qui lui disait que le prime était dans le boite n°1 !

Isabelle Morini-Bosc l’assure, “Capu­cine n’est pas une menteuse !”. D’ailleurs, la journaliste estime qu’il n’y a pas de quoi faire “une enquête de police” sur cette affaire ! Et vous, qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :